MENU
site lancome

Les cosmétiques de luxe, à l’assaut du numérique

26 septembre 2014 • Business • laurence

Alors que les grandes enseignes de luxe sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers le digital, un secteur se développe particulièrement sur la sphère numérique : les cosmétiques. Les maisons les plus prestigieuses abordent la révolution numérique avec aplomb, transformant radicalement leur expérience client.

 

Nouvelle stratégie numérique pour les cosmétiques de luxe

Lorsqu’internet commença à se démocratiser, les maisons de luxe furent nombreuses à gagner la toile afin de mettre en place un site vitrine. Les internautes pouvaient y découvrir l’univers de la marque, son histoire, ses valeurs ou encore ses produits phares sans avoir la possibilité d’être acteur de leur visite sur le site.

Afin de répondre à la révolution numérique gagnant peu à peu l’univers du luxe, les enseignes de renom n’ont eu d’autres choix que de s’adapter aux nouvelles habitudes de leurs clients, passant alors à la vente en ligne. Afin de donner à leur e-shop autant de prestige qu’à leurs boutiques en propre, les marques ont rivalisé d’imagination pour apporter une valeur ajoutée à leur site.

Les enseignes spécialisées dans les cosmétiques se distinguent particulièrement par les efforts qu’elles fournissent pour transformer l’expérience client digitale. Lors de leur passage, ceux-ci sont invités à prendre part à une expérience immersive. Ceux-ci sont accompagnés dans leur achat, mais cette étape n’est plus une finalité en soi.

A l’image de Lancôme, les marques de cosmétiques sont nombreuses à avoir développé un véritable espace de conseil sur leur site. Si leurs produits restent en avant, c’est avant tout leurs effets et leurs résultats qui sont mis en lumière. Par le biais de tutoriels vidéo, les internautes peuvent apprendre à maximiser les bénéfices du produit. Plus qu’une simple promesse à l’achat, les maisons présentent une preuve en images de leur efficacité. Les internautes peuvent aussi trouver sur les sites des conseils d’application selon leurs propres besoins, de façon à rendre leur visite plus personnelle.

Par ailleurs, l’avis des internautes est particulièrement sollicité. Les visiteurs peuvent laisser des commentaires positifs ou négatifs et ont également la possibilité d’interagir entre eux. Chaque visiteur est invité à prendre part à une expérience beauté, par le biais de laquelle ils seront nourris et informés. Une relation privilégiée est ainsi mise en place entre l’enseigne et le client, rendant le processus d’achat du produit des plus naturels.

Afin d’encourager les clients à se rendre sur leur site, les grandes enseignes telles que Dior ou Chanel jouent également sur l’exclusivité, proposant des articles disponibles uniquement sur leur e-shop. Jugée pertinente et en accord avec les attentes actuelles des amateurs de cosmétiques, cette stratégie est désormais appliquée par de plus en plus de griffes.

 

dior digital

 

L’Oréal surfe sur le numérique

Suscitant l’intérêt des médias, le groupe L’Oréal a récemment annoncé une véritable révolution numérique concernant l’ensemble de ses secteurs. Spécialisée dans les cosmétiques, la firme souhaite revoir sa stratégie digitale. Pour ce faire, elle a décidé de consacrer 15% de son budget communication au numérique et a créé le poste de Chief Digital Officer, confiée à Lubomira Rochet, afin de superviser l’ensemble des activités numériques de l’enseigne.

Marchant sur les traces de ses concurrents, L’Oréal ne souhaite pas seulement présenter ses produits mais compte proposer un véritable service d’accompagnement pour les internautes. « Jusqu’à présent, on vendait des produits. Le digital change la nature de ce qui est vendu. On passe à un couplage produit-services. C’est fondamentalement différent. Par exemple, on ne vend plus seulement une crème mais un service anti-âge, parce qu’on offre au client le conseil avant le choix du produit, le conseil pendant l’utilisation du produit, le conseil après l’utilisation, le conseil sur les autres produits à utiliser avec… » , déclarait Jean-Paul Agon, président-directeur général de L’Oréal, dans une interview donnée à L’Usine Digitale.

« L’objectif que l’on se donne avec Lubomira Rochet, notre chief digital officer, c’est que tous les domaines de l’entreprise soient concernés, que tout le monde soit dans une logique d’esprit ouvert, de découverte, de faire des expériences… S’il y avait un objectif que je devais donner à Lubomira, c’est d’être les meilleurs ! » , a-t-il poursuivi.

 

l'oreal digital

 

Alors que la révolution numérique gagne l’ensemble des domaines du luxe, le secteur des cosmétiques semble prendre les devants, adaptant ce média à leur avantage pour conquérir les internautes. Si un certain schéma peut aujourd’hui être retrouvé au sein de nombreuses stratégies digitales, les maisons de prestige seront de nouveau amenées à revoir leur politique sur internet pour surprendre et fidéliser leurs clients.

Recherches d'internautes:

  • les cosmetiques de luxes

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »