MENU
croissance richemont

Richemont annonce un remaniement pour pallier sa crise économique

8 novembre 2016 • Business • Romain

Richemont accuse une chute de son chiffre d’affaires en 2016. Le groupe de luxe numéro 2 mondial envisage de remanier sa direction afin de rebondir. Son plan sera-t-il suffisant pour refaire surface ?

La crise de Richemont se poursuit en 2016

Richemont accuse le coup depuis 2014. Le groupe de luxe suisse poursuit sa chute et ne semble pas se remettre de la baisse de son activité en Chine.

Une tendance qui avait d’ores et déjà affecté l’entité à la rentrée 2016. Sur le premier semestre de l’année, Richemont a enregistré une baisse de son bénéfice net de 51 %, à hauteur de 540 millions d’euros.

diamant piaget

Piaget.fr

Son chiffre d’affaires a quant à lui chuté de 13%, à 5 milliards d’euros. En cause notamment le coût des nombreuses fermetures de ses points de vente. Richemont fait face à une crise du marché de l’horlogerie de luxe. Ses marques phares à l’instar de Piaget et IWC, ont affiché une baisse de leurs vente de 17%, perdant ainsi 1,4 milliard d’euros.

résultat richemont

Le groupe de luxe suisse est boudé par les marchés au Royaume-Uni et en Corée du Sud. Seul celui de la Chine n’a pas enregistré de baisse significative de sa croissance. En France, Richemont souffre de la baisse des flux touristiques à la suite des attentats.

Un plan de remaniement pour la direction de Richemont

Face à ce constat inquiétant, Richemont tente une nouvelle fois de réagir. Le groupe avait jusqu’ici tenté de pallier ses mauvais résultats avec une diminution des salaires de ses dirigeants et des suppressions d’emploi en Suisse.

Pour 2017, Richemont envisage de remanier le personnel en tête de sa direction. Richard Lepeu, son directeur général partira à la retraite le 31 mars prochain. Aucun nom n’a été communiqué pour le remplacer.

johann rupert

Johann Rupert, fondateur de Richemont

Son directeur financier Gary Saage sera en revanche succédé par Burkhart Grund, actuel adjoint aux finances du groupe.

Johann Rupert, PDG de Richemont a reconnu qu’il était « temps de faire appel à la nouvelle génération » pour trouver de nouveaux dirigeants. Il s’est également montré confiant pour l’avenir. « Nous sommes convaincus des perspectives à long terme pour nos produits de haute qualité, en particulier pour les montres et les bijoux », a-t-il indiqué.

Recherches d'internautes:

  • piaget crise economique

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »