MENU
immobilier luxe londres

Les français, premiers acheteurs de biens de luxe à Londres

25 février 2015 • Immobilier & Design • laurence

La capitale britannique est une destination de plus en plus attractive pour les investisseurs internationaux. Aujourd’hui, les français sont les plus nombreux à décider de faire l’acquisition d’une propriété londonienne.

 

5% des biens londoniens vendus à des français

Selon le réseau immobilier Knight Frank, de plus en plus de français choisissent de venir s’installer en plein cœur de la capitale du Royaume-Uni. Initialement quatrième nationalité à effectuer le plus grand nombre d’achats immobiliers à Londres, la France occupe désormais la première position (après la Grande Bretagne), représentant 5% des transactions immobilières.

L’hexagone se situe ainsi devant l’Italie et la Russie (4%), ainsi que devant les États-Unis et l’Inde (3%). A ce jour, la clientèle internationale représente 42% des opérations immobilières effectuées à Londres.

A l’inverse des investisseurs russes ou encore saoudiens, les acheteurs français font l’acquisition de biens qui deviendront leur résidence principale et non une propriété secondaire. Ceux-ci prêtent ainsi une attention toute particulière au secteur au sein duquel ils investissent, se tournant majoritairement vers les quartiers les plus prisés à l’image de South Kensington, Marylebone, Belgravia, Chelsea, Notting Hill ou encore Knightsbridge.

« Ils choisissent des lieux pour leur dynamisme, une fiscalité du patrimoine facile, un droit du travail aisé » , explique Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France & Monaco.

 

investissement immobilier luxe

 

Flambée des prix de l’immobilier à Londres

Malgré une légère stagnation des prix des biens immobiliers londoniens depuis le début de l’année, ceux-ci se sont passablement accrus au cours de 2014. Alors que la capitale britannique faisait déjà partie des villes les plus chères du monde, les prix ont subi une hausse de 13% l’année passée.

Dans le centre de Londres, la valeur de l’immobilier n’a gonflé que de 4,6%, soit la plus faible augmentation depuis plus de 5 ans.

Malgré des prix particulièrement élevés, les français continuent d’investir dans les secteurs les plus chers de la capitale. La plupart d’entre eux effectuent des achats s’élevant en moyenne à 3,2 millions de livres sterling, soit 4,4 millions d’euros, lorsque le prix moyen d’un logement à Londres se situe aux alentours de 428 000 livres.

Selon l’économiste Catherine Mathieu, les français n’hésiteraient pas à investir des sommes plus conséquentes dans l’objectif de réaliser une forte plus-value, en étant « confrontés à la cherté des locations et conscients de la croissance constante des prix de l’immobilier, en dépit de la crise » .

 

Le nombre d’investisseurs étrangers à Londres pourrait être amené à s’accroître au fil du temps, le maire de la ville souhaitant encore enrichir l’offre immobilière.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »