MENU
prêt-à-porter jean paul gaultier

Rupture entre Jean Paul Gaultier et le monde du prêt-à-porter

16 septembre 2014 • Fashion & Accessoires, Luxe Femme • laurence

Jean Paul Gaultier vient d’annoncer l’arrêt de ses lignes de prêt-à-porter homme et femme. En accord avec le groupe Puig, propriétaire de ses différentes lignes, le couturier se consacrera désormais à la haute couture.

 

Fin des lignes prêt-à-porter pour Jean Paul Gaultier

Après plus de 38 ans de création, Jean Paul Gaultier arrête ses lignes de prêt-à-porter homme et femme. Surnommé l’enfant terrible de la mode, celui qui a su s’imposer dans les années 80 se trouve aujourd’hui à un tournant de sa carrière.

Lorsque Jean Paul Gaultier rencontre ses premiers succès en 1980, il s’impose parmi les stylistes les plus en vogue et réussit, parallèlement à d’autres designers de sa génération, à redonner ses lettres de noblesse au prêt-à-porter. Son style tapageur et innovant s’inscrit comme sa marque de fabrique et le couturier se distingue grâce à des pièces devenant rapidement emblématiques, à l’image du corset et de la marinière.

Néanmoins, les lignes de prêt-à-porter de Jean Paul Gaultier demeurent en déclin depuis quelques années. Les collections masculines du créateur restent quant à elles presque sous silence. Encouragé par le groupe Puig, son principal actionnaire, le styliste met fin à son activité de prêt-à-porter ainsi qu’à la création d’accessoires pour se consacrer à ses parfums et à la haute couture.

Loin d’être attristé par ce changement, le couturier se satisfait de pouvoir accorder davantage de temps et d’énergie à de nouveaux projets. « Après plus de 38 ans passés à produire des collections de prêt-à-porter hommes et femmes, il nous a semblé que l’heure était venue d’arrêter certaines de nos activités et de se concentrer principalement sur le développement de la haute couture, des parfums et de certaines collaborations que je n’ai pas encore eu le temps d’explorer » , a expliqué le couturier.

Par ailleurs, « les contraintes commerciales » et le « rythme frénétique des collections qui ne laissent aucune liberté, pas plus que le temps nécessaire pour trouver des idées et innover » , seraient selon le couturier, d’autres motifs l’incitant à mettre un terme à cette branche créative.

 

défilé grease jean paul gaultier

 

La griffe Jean Paul Gaultier, en faillite ?

En 2011, le groupe Puig, spécialisé dans la parfumerie, faisait son entrée au capital de la marque Jean Paul Gaultier à hauteur de 10%. Au fur et à mesure, la firme est devenue son principal actionnaire, le couturier lui cédant jusqu’à 45% de ses parts.

Le groupe catalan n’aurait pas particulièrement encouragé les lignes de prêt-à-porter du créateur, alors que celles-ci connaissaient déjà un important déclin. En 2012, l’enseigne réalisait un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros, pour près de 5 millions de pertes. Celles-ci se sont accentuées par la suite, encourageant Puig à mettre un terme à l’activité de prêt-à-porter du créateur.

Le dernier défilé des lignes de prêt-à-porter de Jean Paul Gaultier sera présenté le 27 septembre au Grand Rex à l’occasion de la Fashion Week Parisienne.

 

jean paul gaultier prêt à porter

 

L’œuvre de Jean Paul Gaultier, le trublion de la mode, fait actuellement l’objet d’une rétrospective qui, après s’être exposée à Londres et Montréal, se déroulera à Paris au Grand Palais en 2015.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »