MENU
ralentissement croissance lvmh

Léger ralentissement de croissance pour LVMH

25 juillet 2014 • Business • laurence

Le géant du luxe LVMH a récemment révélé ses résultats pour le premier semestre de l’année fiscale 2014. Le groupe subit une légère baisse de croissance en comparaison avec ses résultats de l’année passée, due à la diminution de ses ventes dans la division des vins et spiritueux et dans la distribution sélective.

 

Premier semestre fiscal décevant pour LVMH

Les résultats annoncés par LVMH pour le premier semestre de l’année fiscale 2014 s’avèrent décevants. Inférieur aux prévisions de Dow Jones Newswires, le chiffre d’affaires du groupe de luxe ne s’élève qu’à 1,51 milliard d’euros, affichant une baisse de 4%, alors que le cabinet d’analyse l’estimait à 1,64 milliard d’euros.

Le résultat opérationnel courant de l’enseigne connait lui aussi une baisse, équivalant à 2,57 milliards d’euros avec une chute de 5%. Son chiffre d’affaires rencontre quant à lui une légère augmentation de 2,7%, s’élevant à 14,25 milliards d’euros.

Le ralentissement de la croissance de LVHM est à l’image du rythme de la croissance du marché du luxe, entre légère baisse et stagnation. Bernard Arnault, le PDG du groupe, se montre néanmoins confiant vis à vis des résultats du prochain semestre.

Suite aux résultats rencontrés, l’homme d’affaires avait par ailleurs mis en avant « l’excellente capacité de résistance de LVMH grâce à la force de ses marques et à la réactivité de son organisation, dans un climat d’incertitudes économiques et monétaires » .

 

bernard arnault lvmh

 

 

Des secteurs  responsables de la baisse de croissance d’LVMH

Le ralentissement de la croissance du groupe de luxe n’est pas général, certains secteurs ayant rencontré une très grande perte de dynamisme au cours du premier semestre de cette année fiscale.

Le chiffre d’affaires des marques de vins et spiritueux du groupe a reculé de 1%, alors qu’il augmentait de 5% en 2013 à la même période. Henessy, deuxième contributeur de LVMH après Louis Vuitton, a vu sa croissance chuter de 15%, générant un impact des plus négatifs au sein des résultats du géant du luxe.

Par ailleurs, les ventes en distribution sélective des marques d’LVMH ont augmenté de 9% lorsqu’elles affichaient une hausse de 19% l’année dernière. Le ralentissement de la croissance d’LVMH s’explique également par les effets de taux de change, engendrant un impact négatif direct sur les résultats du groupe. La faiblesse du yen freine notamment les achats des clients japonais.

Enfin la division mode et maroquinerie, principale branche du groupe grâce à la marque Louis Vuitton, a réalisé un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros. Après s’être accrue de 9% au premier trimestre, la croissance du secteur est retombée à 4% au second.

 

Les résultats du groupe LVMH révèlent cependant des notes positives, le domaine des parfums et cosmétiques ayant progressé de 4%, à 1,68 milliard d’euros, avec un résultat opérationnel en hausse.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »