MENU
four seasons george v

Le marché des palaces parisiens, en pleine mutation

31 juillet 2014 • Voyages & Hôtels • laurence

Le 1er août, la chaine The Peninsula Hotel inaugurera son premier palace parisien. A cette même date, le Plaza Athénée ré-ouvrira ses portes après une longue période de travaux. Ces deux événements marquants de l’hôtellerie de luxe sont le symbole d’une phase transitoire pour le marché des palaces parisiens.

 

Les palaces parisiens, de plus en plus nombreux

Si par le passé, le marché des palaces était un secteur non concurrentiel et pérenne, la révolution de l’hôtellerie de luxe amorcée il y a quelques années au sein de la capitale pourrait modifier la stratégie des plus grands établissements.

Les hôtels ***** les plus prestigieux et faisant partie du paysage du luxe parisien de longue date, à l’image du George V (1928), du Crillon (1909), du Meurice (1835) ou encore du Plaza Athénée (1911), ont vu l’arrivée de nouveaux établissements, appartenant pour la plupart à des groupes asiatiques. 15 années ont suffi à doubler l’offre des palaces au sein de la ville lumière, le nombre de chambres au sein d’hôtels de grand luxe passant de 1400 à 2100 environ.

Dès les années 2000, de nouvelles figures de l’hôtellerie de luxe ont fait leur apparition sur le marché, à l’image du Park Hyatt Paris-Vendôme ou de l’hôtel Fouquet’s Barrière. Le Shangri-La Paris a ouvert ses portes en décembre 2010, suivi moins d’un an plus tard par le Mandarin Oriental Hôtel. Arborant tous deux 5 étoiles, ils se sont récemment vus décerner la mention de Palace, illustrant la capacité des hôtels de luxe asiatiques à s’implanter sur le marché français et à le conquérir. Répondant aux critères les plus élevés du luxe tout en affichant un décor élégant et flambant neuf, ces adresses ont insufflé un vent de modernité à l’hôtellerie 5 étoiles.

Plus contemporains mais aussi plus soignés, en raison de leur ouverture récente, ces établissements ont également su répondre aux besoins d’une nouvelle clientèle haut de gamme asiatique, proposant des services dans l’air du temps.

 

palace paris

 

Cure de jouvence pour les palaces parisiens

L’arrivée de nouveaux noms sur le marché de l’hôtellerie de luxe a changé la donne pour les anciens palaces parisiens. La comparaison entre les établissements plus récents et ceux de longue date a mis en avant le manque de rénovation au sein de ces adresses emblématiques de la capitale. Si le confort et le luxe y étaient tout aussi présents, un manque de prestations ou encore des équipements légèrement dépassés ont été mis en avant grâce à la hausse de la concurrence et ne pouvaient être tolérés pour des hôtels d’un tel niveau.

En réponse à cette évolution, les palaces parisiens ouverts en début du siècle dernier, sont nombreux à avoir entamé de grands travaux de rénovation. Pour eux, l’enjeu est de taille, les hôtels ***** faisant partie intégrante du patrimoine historique et culturel de la capitale. Les travaux de restauration doivent ainsi répondre à deux objectifs : rafraichir les lieux et s’adapter aux codes actuels du luxe, tout en conservant leurs caractéristiques emblématiques.

Le Ritz et le Crillon ont tous deux fermé leurs portes afin d’effectuer d’importants travaux et ne ré-ouvriront qu’en 2015. Après avoir organisé une vente aux enchères, dans le but d’écouler ses meubles et ses accessoires, Le Lutetia a également été fermé au public pour une durée de trois ans. D’autres établissements, à l’image du Meurice ou du Bristol, ont réussi à rester ouverts durant leur rénovation, ne condamnant que les parties en travaux.

Enfin le Plaza Athénée ré-ouvrira ses portes le 1er août, dévoilant un cadre agrandi et revu aux goûts du jour après huit mois de travaux.

 

hotel 5 étoiles paris

 

Le marché des palaces, saturé à Paris ?

Les hôtels 5 étoiles n’ont jamais été aussi nombreux à Paris. La ville abrite aujourd’hui le nombre maximum d’établissements de ce type qu’elle pourrait accueillir, sans craindre pour le développement de chacun.

Néanmoins, si la concurrence se développe, l’avenir des palaces parisiens reste quant à lui prospère. La demande des clients pour ce type de services reste particulièrement importante, conférant aux hôtels de luxe un taux d’occupation supérieur à 80%.

Par ailleurs, chacun de ces établissements révèle un style qui lui est propre, attirant une clientèle différente. Tandis que le Royal-Monceau présente un décor Art Déco séduisant de nombreuses célébrités, le Shangri-La est réputé pour son atmosphère épurée et ses influences asiatiques. Enfin, le George V ou le Meurice se distinguent, entre autres, par leur classicisme.

 

hotel luxe paris

En 2016, le groupe LVMH devrait ouvrir un nouveau palace Cheval Blanc au sein des bâtiments de l’ex Samaritaine. L’hôtel Marriott, détenu par le fonds d’investissement hongkongais Kai Yuan Holdings, devrait lui aussi connaître d’importants travaux afin d’attirer une clientèle asiatique.

Recherches d'internautes:

  • stratégies marketing digitales des palaces parisiens
  • les palace parisien evolution
  • les palaces de paris en aout 2016
  • levolution de lhotelerie de luxe
  • taille du marché de l\hotellerie du luxe au moyen-orient

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »