MENU
patisserie marron angeline

Le Mont-Blanc, une pâtisserie liée au salon de thé Angelina

5 avril 2015 • Gastronomie de luxe • Clemence

Depuis sa création en 1903, le salon de thé Angelina a fortement développé sa renommée, grâce au succès du Mont-Blanc. Présenté sous la forme d’un dôme de vermicelles de crème de marron, recélant un cœur de meringue et chantilly, cette pâtisserie connaît un fort succès en France et à l’international.

 

Angelina, référence de la pâtisserie française depuis 1903

La Maison Angelina a été créée à Paris au début du XXème siècle, par le confiseur autrichien Antoine Rumpelmayer. Le salon de thé tient son nom de la belle-fille du fondateur du lieu : Angeline Rumpelmayer.

Le décor a quant à lui été imaginé par l’un des plus célèbres architectes de la Belle Époque, Edouard-Jean Niermans, ayant apporté une âme romantique à l’adresse. Ce lieu élégant et raffiné devient très rapidement le rendez-vous de l’aristocratie parisienne, à l’instar de l’écrivain Marcel Proust, de Mlle Chanel et de nombreux autres couturiers.

Au fil des années, le salon de thé a conservé son élégance intemporelle, symbolisant « l’art de vivre à la française » à travers le monde.

Reprise en 2005 par Bertrand Restauration, la société Angelina Paris a accéléré son développement international et compte aujourd’hui des établissements à l’étranger au sein de lieux prestigieux (Les Galeries Lafayette de Pékin, le Dubaï Mall, le Lane Crawford à Shanghaï…). Avec le recrutement d’un nouveau chef pâtissier en la personne de Sébastien Bauer, ancien chef de la création aux côtés de Pierre Hermé, le Groupe Bertrand a souhaité inscrire le salon de thé dans le rang des meilleures pâtisseries parisiennes tout en respectant les traditions.

Depuis son arrivée au sein de l’équipe, Christophe Appert a modifié la carte des pâtisseries d’Angelina et propose désormais une nouvelle collection de 8 créations sucrées et de 5 macarons. Le chef a néanmoins conservé les recettes ayant fait la renommée du lieu, à l’image du Mont-Blanc, étant vendu à 2 500 unités par jour en France, ou encore du Chocolat Chaud.

 

gastronomie luxe salon de the

 

La gourmandise, qualité première de la Maison Angelina

Si le Mont-Blanc est la pâtisserie signature des salons de thé Angelina, la maison n’en oublie pas ses classiques et propose un large choix de pâtisseries, à l’image du Paris New-York, de la tarte au citron, du Saint-Honoré ou du mille-feuille à la vanille Bourbon. Comme dans le milieu de la Haute Couture, la Maison propose une collection automne-hiver et printemps-été mêlant les classiques permanents et les nouvelles créations.

Caractérisé par la saveur du marron, le Mont-Blanc reste le gâteau phare de l’enseigne, qui le travaille dans sa gamme d’épicerie fine sous sa forme glacée ou en crème. Afin de célébrer cette pâtisserie, Angelina a lancé, en 2014, la Journée du Mont-Blanc, événement au cours duquel la gourmandise est revisitée et particulièrement mise en avant.

Véritable institution de la maison, le chocolat chaud à l’ancienne, baptisé « L’Africain » et boisson favorite de Gabrielle Chanel, est un subtile mélange de quatre cacaos d’origine, adoucis par une crème chantilly. Depuis 2009, cette boisson gourmande est disponible à la vente dans les corners épicerie fine des salons de thé Angelina.

 

gouter paris salon macarons patisserie luxe france

marron chantilly gourmandise

110 ans tradition

 

À l’occasion de la nouvelle exposition du Musée du Luxembourg, mettant en lumière la dynastie des Tudors, Angelina propose un Thé des Tudors dans ses différents salons, jusqu’au 19 juillet prochain.

Recherches d'internautes:

  • startégie marketing angelina salon de thé

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »