MENU
Bague Dori Mouzannar

Mouzannar, l’exception joaillière

17 janvier 2015 • Joaillerie & Horlogerie • Lucie

Présente dans le milieu de la joaillerie depuis plusieurs centaines d’années, la maison Mouzannar a devant elle un avenir pérenne. Alia et Dori Mouzannar, descendants directs du fondateur de l’enseigne, enchainent aujourd’hui les projets visant à développer leur marque.

 

Joaillier Mouzannar, une entreprise familiale d’exception

La famille Mouzannar s’impose dès le XVIIIème siècle dans le milieu de la joaillerie libanaise. L’entreprise prend véritablement son envol dans les années 1950 grâce aux deux frères Aziz et Walid Mouzannar, devenant l’une des références les plus prestigieuses du milieu.

A présent, ce sont leurs descendants, Alia Mouzannar et son cousin Dori, qui dirigent cette grande maison. « Nous avons fait le choix de rester ensemble tout en se valorisant individuellement, ce n’est pas vraiment un métier mais une passion, une histoire, une responsabilité par rapport à notre héritage » , explique Alia.

Après une formation en architecture, Alia rejoint l’entreprise familiale en 2003, apportant ainsi un regard neuf sur les créations. Le savoir-faire et la féminité caractérisant aujourd’hui les pièces de l’enseigne sont devenus sa signature. La jeune créatrice, définissant son style comme étant « simple mais avant-gardiste » , affectionne particulièrement les pièces anciennes auxquelles elle apporte un œil résolument moderne.

« Nos bijoux sont tous réalisés en atelier, avec tout un héritage traditionnel dans les pratiques, ce qui m’inspire également. Bien sûr, cette tradition va de pair avec la modernisation et le développement de notre style » , explique-t-elle.

 

Entreprise Mouzannar

 

Silene Cuff, rencontre de l’architecte Zaha Hadid et Mouzannar

Très proche de la famille Mouzannar, la célèbre architecte Zaha Hadid a dévoilé cet hiver une création joaillière exclusive imaginée à l’attention d’Alia et Dori : un bracelet aux dimensions impressionnantes façonné en diamants et en or blanc 18 carats.

Nommé Silene Cuff, ce bracelet est né de la rencontre entre les milieux de l’architecture et de la joaillerie. 1 048 diamants formant une toile d’araignée ornent cette pièce de prestige, afin de traduire une fluidité mais également une certaine complexité. Le résultat exprime un exceptionnel jeu de reflets, rendant hommage aux œuvres de la maison Mouzannar.

Le bracelet Silene Cuff a été dévoilé dans la Zaha Hadid Design Gallery, à Londres, à l’occasion d’une exposition de Dori et Alia Mouzannar.

Ce bijou hors du commun ne sera produit qu’en douze unités seulement.

 

Bracelet Silene Cuff Mouzannar

 

Selon Alia Mouzannar, le savoir-faire et la qualité des matières premières sont essentiels afin de produire une création joaillière d’exception.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »