MENU
the ring

Vente aux enchères du tableau « The Ring » , de Roy Lichtenstein

31 mars 2015 • Immobilier & Design • laurence

Sotheby’s, maison de ventes aux enchères de renom, organisera prochainement un événement autour de l’artiste new-yorkais Roy Lichtenstein. L’une de ses œuvres les plus réputées, The Ring, suscite déjà l’intérêt de nombreux amateurs d’art.

 

Mise en vente d’une œuvre de Roy Lichtenstein

A New York, la saison printanière est synonyme de grandes ventes aux enchères, mettant en avant les créations des artistes les plus réputés. Le 12 mai prochain, la société Sotheby’s soumettra à la vente The Ring, un tableau appartenant au courant Pop Art, réalisé par Roy Lichtenstein.

Précurseur de ce mouvement artistique, le peintre s’est distingué grâce à son style influencé par les comics, bandes dessinées en plein essor lorsque sa carrière s’envole.

Alors que l’artiste décrivait lui-même sa signature comme étant « aussi artificielle que possible » , ses œuvres sont aujourd’hui plébiscitées par les plus grands collectionneurs. Ainsi, ses 10 tableaux les plus célèbres ont été vendus à prix d’or, ne descendant pas à moins de 20 millions de dollars.

La société Sotheby’s estime le prix de The Ring à 50 millions de dollars, une évaluation démontrant l’élan du marché artistique au cours des dernières années et affirmant la cote de Roy Lichtenstein dans ce secteur.

 

the ring

 

The Ring, tableau représentatif de l’œuvre de Roy Lichtenstein

C’est en 1962 que l’artiste new-yorkais dévoile ce tableau devenu mythique. Alors que l’œuvre de Roy Lichtenstein illustre son intérêt pour les comics, il représente surtout les changements émotionnels survenus dans sa vie privée au moment de sa création. A cette époque, le peintre s’éloignait de sa première femme pour se rapprocher de celle dont il s’était épris : Letty Lou Eisenhauer.

Outre les bouleversements d’ordre intimes auxquels le peintre était confronté, The Ring symbolise également les évolutions sociétales des années 60, exprimées par un un style artistique tout aussi caractéristique de cette décennie.

Depuis sa création, le tableau n’a eu que deux propriétaires, Jean-Marie Rossi, qui avait pu faire son acquisition à Paris pour seulement 1 000 dollars, et Stefan Edlis, homme d’affaires et philanthrope chicagoan.

L’œuvre a par ailleurs été exposée au sein de lieux prestigieux, à l’image de la Tate Gallery, du Centre Pompidou, de la Fondation Beyeler ou encore de l’Art Institute de Chicago.

 

La vente de The Ring de Roy Lichtenstein, par Sotheby’s, aura lieu le 12 mai 2015 à New York.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »