MENU
mangue luxe

Les ventes de fruits de luxe, un marché en plein boom au Japon

14 avril 2015 • Gastronomie de luxe • laurence

Chaque année, sont organisées au Japon des ventes aux enchères réunissant fins gastronomes et maraîchers d’exception. Ces événements, devenus incontournables, mettent en avant des espèces particulièrement prisées de fruits, pouvant remporter plusieurs milliers d’euros par unité.

 

Deux mangues vendues aux enchères à plus de 2 000 euros

Lors d’une récente vente aux enchères, s’étant déroulée au Japon, au sein de la préfecture de Miyazaki sur l’île de Kyushu, le propriétaire d’un grand magasin de la ville de Fukuoka s’est porté acquéreur de deux mangues d’exception, ayant suscité un vif intérêt auprès des acquéreurs.

Les enchères se sont élevées jusqu’à 300 000 yens (soit environ 2 340 euros), prix auquel elles ont été remportées. Ces fruits si prisés des acheteurs japonais possèdent la particularité de porter le label Taiyo no tamago, signifiant « Œuf du soleil », garantissant un certain nombre de critères tels que la teneur en sucre ou encore leur poids, de 350 grammes au minimum. L’ensemble de ces conditions sont vérifiées et certifiées par la fédération agricole de la préfecture de Miyazaki.

 

vente mangue

 

Les fruits, un marché en pleine croissance au Japon

La vente aux enchères de ces mangues d’exception ne s’inscrit pas comme un fait isolé au Japon, de nombreux événements proposant des fruits à des tarifs particulièrement élevés étant régulièrement organisés.

En 2008, par exemple, deux melons cantaloups avaient trouvé preneurs pour la somme de 2,5 millions de yens, soit environ 19 500 euros. Une marque de fruits particulièrement réputée au Pays du Soleil-Levant propose par ailleurs des fraises vendues à 390 euros l’unité.

Exceptionnels, ces fruits sont considérés comme de véritables œuvres d’art. Les acquéreurs les destinent à une exposition au sein d’un établissement prestigieux, à l’image d’une boutique de luxe, d’un hôtel renommé ou d’une table gastronomique, sublimant l’aura du lieu. Ceux-ci peuvent également faire l’objet de cadeaux, signifiant ainsi le haut intérêt porté à leurs destinataires.

 

La vente de mangues de luxe se développe également en Australie, par le biais du Sydney Market Mango. L’année passée, une cagette entière de mangues y avait été vendue pour la somme de 30 000 dollars.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »