MENU
aeromobil

AeroMobil, une voiture proche de la science-fiction

10 novembre 2014 • Automobiles & Moteurs • Raphaelle

C’est à l’occasion du Festival des pionniers à Vienne, qu’a été présenté le premier prototype de voiture volante le plus abouti au monde. Mis au point par la société slovaque AéroMobil, ce concept volant n’a pas fini de faire parler de lui. Seulement 250 mètres d’élan seront nécessaires pour le décollage de cet appareil destiné au grand public.

 

AeroMobil, un rêve devenu réalité

Digne des moyens de transports qui s’illustraient au sein du film Le 5ème Élément, ce prototype de voiture volante est à l’heure actuelle le plus avancé au monde.

En 1940, Henry Ford annonçait : « La voiture volante viendra un jour ou l’autre arpenter nos routes et le ciel » . Près de 75 ans plus tard, cette prédiction pourrait bientôt se réaliser grâce à l’entreprise slovaque AeroMobil, ayant dévoilé le 29 octobre dernier la version 3.0 d’un prototype qu’elle développe depuis 1990.

Créé par Stefan Klein et Juraj Vaculik, l’engin fait aujourd’hui partie des propositions de voiture volante les plus sérieuses avec la Terrafugia Transition, dévoilée lors du Salon de New York en 2012.

 

aeromobile3_img1

 

AeroMobil, un design et des fonctions avant-gardistes

L’auto est équipée de deux ailes rétractables et d’une hélice arrière, offrant la possibilité de rouler mais également de pouvoir s’échapper de la circulation.

L’appareil a besoin d’au moins 250 mètres pour décoller et de seulement 50 mètres pour atterrir. Son autonomie est quant à elle de 500km et peut atteindre des vitesses de pointe de 160km/h en roulant. En volant, cette voiture détonante pourra grimper jusqu’à 200km/h.

« En dépit du faible centre de gravité du véhicule, le Roadster pourra atterrir sur des étendues de pelouse ou même des terres agricoles » , a expliqué le concepteur de l’engin, Stefan Klein.

La société slovaque a par ailleurs évoqué le fait que le prix de l’appareil devrait se situer entre celui d’une voiture de luxe et celui d’un petit avion. Pour être propriétaire de ce véhicule d’exception, il sera indispensable d’avoir en sa possession le permis de pilote. 

 

Si la date de sa commercialisation reste inconnue, les constructeurs redoublent d’ingéniosité pour préparer le futur de l’industrie automobile.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami