Business

Le « cuir vegan » fait polémique

Les artisans du cuir traditionnel s’élèvent contre l’appellation usurpée « cuir vegan ». Lors d’une conférence, la Fédération de la Tannerie a insisté sur le fait que l’évocation du « cuir vegan » ou végétal relève de l’abus de langage, causant du tort à « la plus ancienne des industries de recyclage ».

L’appellation « cuir vegan » dérange les professionnels du cuir

« Cuir vegan », « cuir végétarien », « cuir de champignon », ou encore « cuir d’ananas », autant de nouvelles appellations qui sont loin de faire l’unanimité chez les professionnels du cuir.

De plus en plus de produits de maroquinerie de ce type font en effet leur apparition. Leurs créateurs les promeuvent grâce à ces appellations qui constituent « une concurrence déloyale » selon les artisans du cuir traditionnel.

By Smith Matthias Bags Piñatex™. Produit à base de fibres d’ananas.

 

« Le cuir, cela part d’une dépouille animale, que l’on transforme, grâce à un savoir-faire, en peau utilisable » indique Jérôme Verdier, président de la fédération Française de la Tannerie. Et d’ajouter que « le mot cuir est galvaudé, voir usurpé, alors que le métier nécessite un gros travail avec une trentaine d’opérations ».


Publicité


cuir vegan
Exemple de « cuir de champignon » / positivr.fr

Qu’en est-il de la législation ?

Alors que penser de l’appellation « cuir vegan » et de ses déclinaisons ? Au niveau de la loi, l’appellation « cuir » est clairement réglementée par un décret de 2010.

Celui-ci stipule que le mot cuir « concerne uniquement la matière obtenue de la peau animale ». Le Conseil national du cuir s’appuie sur ce décret pour réclamer un renforcement des contrôles, afin de ne pas induire le consommateur en erreur.

Le Président du Conseil National du Cuir, Franck Boehly a par ailleurs indiqué que le CNC n’est en rien opposé à ces nouvelles tendances, « Le problème, c’est le détournement de ces produits » a-t-il indiqué aux Echos.

Tote bag Falabella par Stella McCartney (100 % polyester )

Outre cette polémique sur l’appellation « cuir vegan », cette matière innovante semble séduire les consommateurs et notamment les Millennials de plus en plus sensibles aux questions écologiques.

Kering a d’ailleurs déclaré entreprendre des recherches pour développer cette alternative au cuir dans les années à venir.

 

Romain


conference luxe paris




Send this to a friend