Cosmétiques & Parfums

Artemis : vers un rachat du croisiériste Ponant ?

Luxe, croisière, navire

Artemis, holding de la famille Pinault, négocie le possible rachat de Ponant, spécialiste français de la croisière de luxe.

Artemis souhaite étendre son portefeuille de marques

La société Artemis, détenue par la famille Pinault, souhaiterait faire l’acquisition du croisiériste français de luxe Ponant. François Pinault, créateur de la compagnie, est en négociation avec le fonds d’investissement Bridgepoint pour lui racheter le spécialiste des croisières en yacht. Le montant serait actuellement estimé à 400 millions d’euros.

Seulement trois ans après avoir été acquis par Bridgepoint, Ponant est sur le point de se faire racheter par le groupe français. Des discussions sont encore en cours et devaient viser un possible accord de rachat durant l’été 2015.

L’acquisition du croisiériste Ponant permettrait au groupe Artemis d’étendre son portefeuille de marque dans le secteur du luxe. La holding, créée en 1992, est actionnaire du groupe Kering, propriétaire d’actif notamment dans la maison d’enchères Christie’s et le vignoble Château Latour. Par ailleurs, le rachat de Ponant aurait des retombées positives pour le groupe puisque la petite compagnie avec ses 5 yachts de luxe réalise un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros en transportant ses 22 000 passagers par an.


Publicité


Luxe, croisière, navire

Ponant, un croisiériste de luxe

En 1988, à Nantes, Jean-Emmanuel Sauvée fonde la compagnie de croisière Ponant. C’est avec ses 5 yachts que la société, spécialiste des croisières dans l’Arctique, devient leader dans le secteur de la croisière de luxe.

En 2006, Ponant est détenu par l’armateur français CMA CGM et c’est en 2012 que la société est rachetée par Bidgepoint. Le croisiériste est actif auprès d’une clientèle aisée d’Occident et d’Asie.

La société fait voyager ses passagers à travers les océans du monde à bord de ses 5 navires de luxe. Elle fait découvrir à ses clients l’art de voyager à la française. Tous les navires du groupe ont une faible capacité d’accueil ce qui permet de préserver l’intimité des passagers.

Luxe, croisière, navire

Ce possible rachat marquerait une nouvelle fois l’histoire du croisiériste français et permettrait au groupe Artemis d’acquérir une nouvelle compagnie dans le secteur du luxe.

Lorine





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend