Actualités Fashion & Accessoires

Au Départ : la renaissance d’un malletier de Luxe.

Au Depart malles

En sommeil depuis plus de quatre décennies, l’un des malletiers les plus en vue du siècle dernier amorce son grand retour sur le devant de la scène internationale.

Un quatuor d’exception.

Au Départ Paris
© Au Départ

C’est tout un pan de l’histoire de la bagagerie française qui s’apprête à reprendre vie. Fondée à Paris en 1834, la Maison Au Départ fait de la malle sa spécialité, du mantra « Un beau voyage commence » son slogan. Initialement installée en face de la Gare du Nord et remarquée pour l’excellence de ses créations, la marque se distingue également par sa toile sérigraphiée dont le monogramme d’inspiration Art Déco n’est pas sans évoquer trois de ses nobles condisciples à savoir Louis Vuitton, Goyard et enfin Moynat avec qui la marque finira par fusionner de 1965 à 1976 avant de sombrer dans l’oubli. 2011 signa la relance de Moynat, soutenu par la holding de Bernard Arnault ; cinq ans plus tard, Au Départ bruissait de nouveau, portée par une vingtaine d’investisseurs venus de Chine.

Au Départ d’une nouvelle ère…

Près de trois années après cette remise à flots financière, Au Départ a ouvert les portes de son showroom de la rue Saint Honoré et dévoilé ses premières pièces – réalisées en France et en Italie – pour la saison Printemps/Eté 2020, lors de la dernière Fashion Week parisienne.



L’ambition est ici de faire revivre les classique qui ont, en leur temps, fait la renommée de l’enseigne : les malles personnalisées. Adaptées et déclinées à de multiples usages, ces dernières devraient également trouver un écho dans le domaine du design et de la décoration d’intérieur, comme l’ont fait les acteurs historiques du secteur mais aussi les créateurs plus récents, à l’exemple des étonnantes malles de Pinel & Pinel.

Du sur-mesure, donc, mais aussi des collections complètes à la faveur d’une nouvelle offre de bagagerie adaptée aux besoins des voyageurs contemporains, les « movers » comme les décrit Gianfranco Maccarron, nommé Président Directeur Général de la marque après 20 ans passés chez Dsquared2.

Pour célébrer ce retour, le monogramme iconique se modernise et se pare d’un effet réfléchissant obtenu grâce à l’intégration de fils d’argent dans la composition de la toile, donnant ainsi un relief inédit à l’effet tridimensionnel du motif. Un nouveau voyage en soi.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici