MENU
flagship londres bally

Bally, un premier flagship londonien depuis 20 ans

2 novembre 2014 • Accessoires, Fashion & Accessoires • Lucie

La célèbre enseigne Bally a installé sa nouvelle boutique sur New Bond Street à Londres, l’une des destinations phares du shopping de luxe.

 

Retour de Bally avec un flagship d’exception sur New Bond Street

C’est le célèbre architecte David Chipperfield qui a entièrement pris en charge l’aménagement du nouveau flagship Bally à Londres. La griffe ayant un parcours jalonné par des collaborations avec des géants de l’architecture tels que Le Corbusier ou Andrée Putman, le nom de David Chipperfield s’est imposé comme une évidence pour la conception de sa nouvelle boutique.

L’inauguration du point de vente, ayant eu lieu mercredi 22 octobre, est un grand pas pour la marque dans la représentation de sa philosophie de l’intemporalité mais contribue également à apporter un œil moderne à ses collections.

Le flagship londonien est la première boutique que Bally inaugure depuis 20 ans, c’est pourquoi la marque a tenu à asseoir l’aspect unique de ses créations et réaffirmer son identité. Ce nouvel espace a été pensé dans les moindres détails, englobant la rénovation totale de leur politique publicitaire comme la création de nouveaux packagings ou la mise en place de créations et services inédits, disponibles en magasin.

Répartie sur 3 étages, la boutique compte plus de 400 m². Au rez-de-chaussé est installée sa collection pour homme tandis que se trouve au premier étage sa ligne féminine. Différents services de sur-mesure tels que le Made to Order, Made to Colour ou encore Shoe Caring Services se situent quant à eux au dernier étage.

Le style général du flagship fait écho à l’ancien magasin Bally qui se trouvait en Suisse au cours des années 1920. Ce choix a été opéré dans l’objectif de rappeler le savoir-faire ancestral de la marque en matière de design.

 

londres bally chaussures

 

Bally, l’esprit luxe avant-gardiste

L’entreprise Bally est née en 1851 sous le nom de Bally & Con, sous l’impulsion de Carl Franz Bally et de son frère Fritz. La société familiale fabriquait alors de simples rubans élastiques. Désireux d’aller plus loin, les deux frères décidèrent d’étendre leurs activités à la production de chaussures.

Ils employèrent alors des personnes supplémentaires et débutèrent la fabrication de chaussures faites entièrement à la main. Très vite, Bally ouvrit sa première usine dans le village natal des deux frères. Fritz prit néanmoins sa retraite trois ans plus tard.

En 1870, Bally remporta la distinction de Leader de l’industrie de la chaussure. Quelques années plus tard, Carl Franz laissa les rênes de l’entreprise à ses fils. En 1892, alors renommée Bally & Sons, l’entreprise se développa à l’échelle internationale en ouvrant de nombreux magasins à Paris, Genève, Buenos Aires ou encore Londres.

Bally fut l’une des premières entreprises de luxe à s’installer en Chine dans les années 1880. Ce choix lui ouvrit dans les années 1990 une réelle implantation dans le monde entier, allant du Japon à l’Australie en passant par le Brésil, la Malaisie ou encore l’Arabie Saoudite.

Aujourd’hui, la marque Bally n’est plus uniquement dédiée aux chaussures et a élargi son offre, incluant désormais le prêt-à-porter et les accessoires.

 

flagship londres bally

 

Basée à Caslano en Suisse, Bally a pour CEO Frédéric de Narp et fait aujourd’hui partie du groupe LVMH.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami