Interviews

Efficio Group et la solution du Barter pour booster l’image des marques de luxe

Le Barter est un concept de plus en plus utilisé par les marques dans le monde entier. Cette pratique leur permet de dégager des budgets additionnels afin d’accélérer leur business et de renforcer leur image de marque.

Le Journal du Luxe a cherché à en savoir plus sur ce concept. Nous sommes allés à la rencontre de Maximilien Urso, PDG d’Efficio Group : unique groupe international de Barter dédié aux marques de luxe.

barter luxe
Maximilien Urso

Journal du Luxe : Maximilien Urso, vous êtes Président Directeur Général d’Efficio Group, référence mondiale en Barter pour les entreprises du secteur luxe. Pouvez-vous expliquer ce qu’est le Barter et en quoi cela consiste ?

Maximilien Urso : Le Barter est un concept “d’accélérateur de business” qui est basé sur les deux leviers principaux des Maisons de Luxe que sont la communication et la gestion de stocks.

L’objectif étant de “booster” la communication d’une marque lorsque celle-ci souhaite s’adapter à une nouvelle donne du marché ou ne dispose pas d’assez de budget. Le Barter permet de dégager du budget additionnel qui correspond à des stocks dormants.


Publicité


Les bénéfices engendrés par la vente d’anciennes collections permettent par la suite de financer des campagnes de communication pour des enjeux présents et futurs.

Journal du Luxe : Efficio Group est le seul groupe de Barter spécialisé dans le luxe à l’international. En quoi ce secteur est-il particulier ?

Maximilien Urso : Les problématiques du Barter sont différentes dans le luxe que ce soit en termes de communication ou de revente des produits. Ce secteur demande un haut niveau de sécurisation et de qualité sur les marchés secondaires.

Également, l’image renvoyée par les marques et produits de luxe est encore plus importante que dans les autres secteurs. Il est donc nécessaire de répondre au mieux à ces exigences.

Journal du Luxe : Qui sont vos clients ?

Maximilien Urso : Nous travaillons pour de grands groupes mais aussi de marques indépendantes qui appartiennent aux univers de l’horlogerie, de la joaillerie, de la mode, ou encore des accessoires et de la beauté.

Efficio group se présente pour ces marques comme un partenaire sur le long terme. Nous les accompagnons dans leur stratégie de développement global.

Journal du Luxe : Pouvez-vous nous donner un exemple d’une opération type de Barter ?

Maximilien Urso : Prenons l’exemple d’une marque qui présente des enjeux de communication pour le lancement d’une nouvelle collection dans le monde entier.
Efficio Group va l’aider à “booster” sa communication sur le digital, par le biais d’influenceurs, de brand ambassadeurs ou encore sur les réseaux sociaux et sur des supports print.

Nous allons accompagner cette marque dans la revente sécurisée de ses collections passées sur un marché secondaire. Ce budget additionnel permettra d’optimiser la visibilité et la notoriété de la marque lors du lancement de cette nouvelle collection.

Journal du Luxe : Le Barter est-il répandu en France ?

Maximilien Urso : Le Barter est une activité de niche qui existe depuis une trentaine d’années en France.

Efficio Group a créé le “Barter by Efficio” avec une approche spécifique pour les marques de luxe et un champ d’action internationale afin de répondre au mieux à la stratégie de ses clients.

Journal du Luxe : Pourquoi avoir ouvert des bureaux dans le monde entier ?

Maximilien Urso : Nos bureaux implantés à l’international permettent de mieux répondre aux besoins de nos clients qui ont des filiales dans le monde entier ou présentent des problématiques de communication en local.

Nous avons créé ces bureaux pour avoir des relations avec ces clients internationaux. Cela nous permet d’avoir des entités juridiques pour entreprendre des actions de communication avec les acteurs locaux et aussi acheter des stocks en local.

Journal du Luxe : Comment les opérations de Barter peuvent-elles s’inscrire dans une nouvelle stratégie agile pour les marques ?

Maximilien Urso : Le Barter est une stratégie agile dans le sens où il représente une source additionnelle pour trouver du budget à moindre coût rapidement. C’est un accélérateur de business. Cela permet notamment aux marques en besoin de communication et en manque de budget de tester leur présence dans de nouveaux médias notamment.

Journal du Luxe : Quels sont vos prochains challenges ?

Maximilien Urso : Nous faisons évoluer notre business model sur-mesure chaque jour pour s’adapter aux nouveaux besoins du secteur du Luxe.

Nous cherchons en permanence à anticiper les tendances pour être forts de proposition notamment dans le domaine de la communication digitale que ce soit aux États-Unis, en Asie ou en Europe. Cela nécessite une veille permanente pour proposer des solutions innovantes.

Journal du Luxe : La durabilité est une problématique clé dans le luxe aujourd’hui. Diriez-vous que la démarche d’Efficio Group s’inscrit dans cette problématique ?

Maximilien Urso : Nous travaillons avec certaines marques et partenaires depuis 10 ou 15 ans dans le monde entier. Notre objectif est d’inscrire nos partenariats sur le long terme plutôt que dans une optique de “one shot”.

Notre démarche se situe dans l’accompagnement à moyen et long terme. Nous préférons travailler avec quelques clients plutôt qu’avec un gros turn-over. Cela nous permet de bien nous imprégner des produits et de la stratégie de communication de nos clients pour pouvoir les accompagner sur le long terme.

Le concept même du Barter s’inscrit dans la durabilité car il utilise le passé, les anciennes collections pour booster le futur.

Journal du Luxe : Enfin, pour finir, une question un peu plus personnelle : quelle est votre définition du luxe ?

Maximilien Urso : Travaillant dans une entreprise à fort développement et voyageant dans le monde entier, je pense que le luxe c’est d’avoir le temps. Du temps pour réaliser des projets professionnels ou personnels de façon qualitative.

Recherches d'internautes:

  • email maximilien urso
  • maximilien urso
Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend