Business

Le luxe devient moins cher grâce au Brexit… pour le moment

Le Brexit rend les produits de luxe moins chers. C’est en tout cas ce que l’on peut conclure en octobre 2016. Le dévaluation de la livre sterling a fait croître les ventes d’articles de luxe en Grande-Bretagne.

Les ventes de produits de luxe en hausse en Grande-Bretagne

Nous nous interrogions il y a quelques mois au sujet de l’impact du Brexit sur le marché de la mode. En octobre 2016, on peut dire qu’il se montre bénéfique pour le marché du luxe tout entier.

Un constat qui fait les affaires des Maisons de luxe en Grande-Bretagne. Leurs produits se sont davantage vendus depuis le vote en faveur du Brexit le 23 juin 2016.

Londres se présente ainsi comme la ville la plus attractive pour les touristes à la recherche de produits de luxe. Des produits dont le prix diminue de plus en plus au Royaume-Uni.


Publicité


patrimoine europe

Leurs ventes ont augmenté de 16,6% en juillet 2016 par rapport à la même période l’an dernier.

Pour exemple, le sac Speedy de Louis Vuitton coûte 6% moins cher en Grande-Bretagne qu’en France. Le foulard Balenciaga qui est vendu 1 560 dollars en France, est quant à lui commercialisé 1 312 dollars outre-Manche.

Des prix en baisse en France

Pourtant le prix des produits de luxe en France a lui aussi tendance à diminuer. En cause les derniers attentats terroristes et les incertitudes politiques qui poussent les Maisons de luxe à diminuer le coût de leurs créations.

Un sac Speedy 30 de Louis Vuitton est actuellement 14% moins cher en France qu’aux États-Unis et 31% moins coûteux qu’en Chine.

La dévaluation de la livre sterling favorise les ventes de produits de luxe

Si les articles de luxe se vendent davantage à Londres, c’est avant tout grâce à la dévaluation de la livre sterling. Une évolution qui s’est faite ressentir aussitôt après le vote du Brexit.

La dévaluation de l’euro avait eu le même effet il y a quelques années. Les touristes chinois avaient alors mis le cap sur l’Europe en quête de produits de luxe moins chers.

défilé burberry bohémienne automne hiver mode luxe

Mais cette déflation ne pourrait être que temporaire. Face à la diminution des coûts, le commerce minoritaire britannique a tenu à réagir. L’entité a décidé d’augmenter ses prix de 5% à partir de 2017 afin d’équilibrer l’impact négatif de la devise locale.

Cette réforme sera appliquée aux secteurs du luxe, de l’alimentation et de la mode.

Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend