Actualités Gastronomie de luxe

Noël 2020 : des bûches de Noël d’exception.

bûche noël luxe

C’est une grande tradition dans le milieu de la pâtisserie. Chaque année, les plus grands chefs dévoilent leur bûche de Noël. Morceaux choisis.

Le plaisir des yeux.

Alors qu’on connait majoritairement la bûche sous son élégante forme cylindrique, les chefs se plaisent à la revisiter de façons toujours plus extravagantes. Cette saison, Michael Bartocetti, chef pâtissier au Four Seasons Hotel George V, a ainsi imaginé une bûche mettant en avant la cazette : la noisette torréfiée y est ici interprétée tant dans la forme que dans la recette. L’écrin, qui est en réalité un mendiant, renferme l’entremet : une véritable surprise pour les yeux et les papilles.

Direction ensuite le Shangri-la Hotel Paris où le chef Maxence Barbot a élaboré « Le Jardin sous la Neige » dont l’esthétique s’inspire des jardins à la française. Le chef David Bizet du Peninsula Paris a quant à lui imaginé sa bûche trompe-l’œil en forme de… boite de caviar. Enfin, le chef Nicolas Guercio du Lutetia Paris présente une bûche en couronne, mêlant le caramel, les épices, la vanille et le citron.

Le retour en enfance.

Misant sur un côté plus ludique et enfantin, le pâtissier Benoit Castel a réalisé une bûche cyclope en collaboration avec des designers. Florence Lesage, chef pâtissière de l’hôtel The Westin Paris-Vendôme, propose pour sa part un trompe-l’œil : un cheval à bascule agrémenté de petits cubes à empiler. Matthieu Carlin, le chef pâtissier de l’Hôtel de Crillon, a dévoilé une bûche dont les détails rappellent les contes de Perrault. Et si vous aimez les elfes et les légendes, Eddie Benghanem, exerçant au Trianon Palace Versailles, a conçu un écrin où le visage d’un vieux sage de la forêt semble sortir d’un arbre. L’entremet caché à l’intérieur et cette esthétique très originale raviront petits et grands.

Photo de gauche : ©Instagram Florence Lesage – Photo de droite ©Instagram Maurizio Galante

Mon beau sapin.

Le sapin est un symbole fort de Noël, inspirant régulièrement les plus grands pâtissiers. Le Plaza Athénée nous emmène ainsi dans une forêt à croquer : les chefs Angelo Musa et Alexandre Dufeu ont imaginé des petits cadeaux gourmands déposés aux pieds de sapins en pétales de chocolat. Le meilleur ouvrier de France Yann Brys propose de son côté pas moins de cinq bûches façon sapin, dont l’une se compose d’une ganache fondante au citron relevée d’éclats d’olives noires. Lenôtre met à l’honneur l’Alsace, région d’origine du chef de la création Guy Krenzer, avec une forêt noire en forme de maison et jonchée de sapins.

La bûche sapin de Noël de Yann Brys ©Instagram Yann Brys

Des parfums audacieux.

La Maison Hugo & Victor dévoile « Elégance », une douceur au litchi associée aux parfums de la cuvée rosée Champagne Barons de Rothschild. Le Chef Guy Martin, du restaurant Le Grand Véfour, a élaboré une bûche chocolat-truffe noire, un mélange surprenant entre deux mets d’exception.

Elégance et raffinement sur la table de Noël.

Dans ce charivari de formes audacieuses, les formats plus traditionnels sont tout autant des œuvres d’art à l’image des créations imaginées cette année par Dalloyau, Pierre Hermé ou encore Nicolas Paciello, du Fouquet’s Paris et sa bûche aux ingrédients entièrement issus de l’agriculture française : nougat de Montélimar, miel de producteur et oranges de Corse. De son côté, Le Meurice et son chef Cédric Golet, misent sur l’élégance d’une bûche au miel, pollen et citron, d’une douceur chocolat et d’un dessert coco, inspirés de la collection « Pure » du pâtissier.

Les bûches des grands palaces, pâtisseries et restaurants accueillent cette année une petite nouvelle dans leurs rangs : la douceur de l’Emporio Armani Caffè au cacao, noisette, orange sicilienne et vanille de Madagascar.

Crédit à la une : ©Instagram Hôtel Le Fouquet’s

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici