MENU
bulgari australie

L’Australie, l’eldorado de Bulgari

9 décembre 2014 • Business • laurence

Dans une interview récemment accordée au magazine The Australian, Jean-Christophe Babin, CEO de Bulgari, a déclaré que l’Australie était aujourd’hui l’un des marchés les plus prometteurs de la maison. L’enseigne a multiplié ses boutiques au sein de ce pays et les ventes y sont actuellement prometteuses.

 

Un nouveau moteur économique pour Bulgari : l’Australie

Alors que la célèbre maison italienne expose actuellement sa collection Heritage à l’Espace Domus à Rome, son actuel CEO, Jean-Christophe Babin, a désormais le regard tourné vers l’Australie.

« L’Australie est cette année encore le marché qui a le plus progressé pour Bulgari à travers le monde. Encore ! » , a-t-il déclaré. « Le pourcentage réalisé, dont je ne peux révéler le chiffre exact, est au delà de nos espérances. Si on regarde les ventes par habitant, l’Australie pourrait bientôt devenir notre marché n°1«  , poursuit-il.

Actuellement, Bulgari possède non moins de trois boutiques en Australie. Deux d’entre elles sont situées à Melbourne et une à Sydney. Un quatrième point de vente devrait ouvrir dans les jours à venir à Brisbane, au sein du Queen Plaza. « On pourrait se demander si c’est suffisant » , ajoute Jean-Christophe Babin. « Notre prochaine étape en Australie devrait logiquement être la ville de Perth » , conclut-il.

 

ceo bulgari

 

L’Australie, un marché croissant pour Bulgari

Selon le CEO de Bulgari, la croissance de l’enseigne en Australie peut en partie s’expliquer par le nombre de touristes grandissant qu’elle accueille. Par ailleurs, de plus en plus de citoyens étrangers et plus particulièrement chinois, font l’acquisition d’une résidence secondaire au sein de ce pays actuellement très attractif.

« Vous savez ce que c’est » , affirme M. Babin. « Ceux qui ont une résidence à Beijing, à Perth ou Brisbane, ou n’importe où, ont davantage tendance à dépenser lorsqu’ils sont hors de leur pays » .

Par ailleurs, le président de la griffe romaine assure désormais concentrer ses activités sur les deux principaux secteurs ayant fait sa renommée, l’horlogerie et la haute bijouterie, afin de pouvoir répondre de façon personnalisée aux besoins de ses clients.

Enfin, Jean-Christophe Babin explique également le succès de Bulgari en Australie par les goûts sophistiqués des australiens.

 

Les plus grandes créations de Bulgari sont toujours façonnées au sein d’un petit atelier, situé dans la banlieue romaine.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami