Actualités Fashion & Accessoires

Burberry poursuit sa stratégie de transformation.

Logo Burberry

Optimiste pour les mois à venir, la Maison de luxe britannique a enregistré des résultats en légère croissance sur le troisième trimestre de son exercice.

+3% de croissance au Q3.

Au troisième trimestre de son exercice décalé clôturé à fin décembre, Burberry a enregistré une progression de ses ventes de +3%, à 719 millions de livres sterling.

Malgré la fragilité du marché à Hong Kong – où les ventes ont diminué de moitié -, la marque a performé au global, portée par les dernières collections imaginées par Riccardo Tisci, Directeur artistique de la griffe depuis mars 2018. Alors que les nouveautés représentent désormais 75% de l’offre dans les points de vente de la Maison, le prêt-à-porter et les accessoires de maroquinerie semblent remporter l’adhésion de la clientèle internationale. « Nous enregistrons à nouveau un bon trimestre alors que les nouvelles collections ont particulièrement bien fonctionné et que nous avons continué à accroitre notre perception de marque auprès des consommateurs tout en alignant notre réseau et notre nouvelle vision créative » indique Marco Gobbetti, Chief Executive Officer de Burberry.



Digitalisation, Retail, Chine…

Les résultats de Burberry s’inscrivent dans une stratégie de transformation de grande ampleur amorcée début 2019. Marquée par une réduction des coûts qui lui a permis d’augmenter son bénéfice de +14% sur le premier semestre, celle ci se traduit également par une solide politique de digitalisation, marquée notamment par la mise en place d’un service de chat personnalisé.

Outre l’augmentation de ses performances green, la Maison travaille en parallèle sur son retail physique avec l’ouverture annoncée de nouveaux points de vente en brick and mortar ainsi que la modernisation du parc existant.

La Chine représente également un axe de développement majeur pour la marque qui lançait il y a quelques jours Ratberry, un jeu online destiné à célébrer l’année du Rat de métal. Autre signal fort : après une première présentation à la London Fashion Week de février, la prochaine collection de Burberry fera l’objet d’un défilé à Shanghai le 23 avril, incluant des silhouettes inédites qui seront uniquement commercialisées sur cette zone du globe. « Ce show est le dernier-né d’une série d’événements palpitants que nous prévoyons d’implanter cette année en Chine, l’un de nos marchés les plus importants alors que nous entamons la prochaine phase de notre transformation » précise Marco Gobbetti.

Burberry Ratberry jeu
Ratberry, le nouveau jeu de plateforme imaginé par Burberry.
©Burberry

« Mes premières années chez Burberry ont été concentrées sur la définition et l’assise de la nouvelle identité de la Maison. À présent, nous sommes prêts à emmener cette vision au-delà de Londres (…). Défiler en Chine est une première pour moi. (…) Ce show sera la célébration de nos collections et de notre nouvelle vision dans l’une des villes les plus innovantes et les plus inspirantes au monde. »

Riccardo Tisci – Directeur Artistique, Burberry.

Dans le cadre du renforcement de sa présence sur le territoire chinois, Burberry a également annoncé la création d’un partenariat avec le géant chinois Tencent, pour la mise en place d’un concept store « social retail » qui devrait être implanté dans la baie de Shenzhen, courant 2020. Si peu de détails ont pour l’heure été dévoilés, la Maison précise que le lieu proposera « des expériences uniques qui connecteront les vies sociales et online des consommateurs du luxe à leur environnement physique, les invitant à interagir, partager et shopper. » « Nous sommes conscients des incertitudes qui planent sur notre environnement macro-économique mais restons confiants envers notre stratégie et nos précisions pour l’année financière 2020 » souligne Marco Gobbetti.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici