Actualités Fashion & Accessoires

Burberry : des résultats impactés par le coronavirus.

Logo Burberry

« Un impact négatif important ». C’est en ces termes que la Maison de luxe britannique décrit la pression que devrait faire peser l’épidémie de coronavirus sur ses résultats financiers en cours et dans les mois à venir.

La Chine, un marché capital.

Tout en assurant prendre les mesures nécessaires pour « limiter l’impact de l’épidémie sur les ventes » et « protéger les employés », Marco Gobbetti, Directeur Général de Burberry, assure rester « confiant » dans la stratégie de la Maison, en pleine phase de transformation.

Il y a quelques semaines, si Burberry annonçait une hausse de 3% de ses ventes sur son Q3, la griffe soulignait néanmoins la fragilité du marché hongkongais, marqué par une baisse des ventes de 50%. Cette tendance était alors compensée par le succès remporté par les collections du Directeur Artistique Riccardo Tisci – arrivé en 2018 – et l’injection de nouveautés en boutiques.

Les premiers résultats transmis pour l’année 2020 s’inscrivait dans la même dynamique mais « précédaient l’impact du coronavirus », comme vient de préciser Burberry. Résultat : alors qu’ils avaient été révisés à la hausse, les objectifs devraient donc faire l’objet d’une réévaluation. « Actuellement, 24 de nos 64 magasins en Chine sont fermés et ceux qui sont ouverts fonctionnent avec des horaires réduits et un trafic en baisse significative, partage la Maison dans un communiqué. Les comportements d’achat des clients chinois en Europe et dans les autres destinations touristiques ont été moins perturbés mais vu les restrictions croissantes imposées aux voyages, nous anticipons une détérioration dans les semaines à venir ».

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici