Actualités Fashion & Accessoires

Burberry tente l’économie circulaire avec The RealReal.

burberry real real

La Maison de luxe britannique vient de nouer un partenariat avec le spécialiste américain de la seconde main de Luxe, The RealReal.

Encourager la démarche consommateur

Après avoir provoqué un tollé à l’été 2018 en reconnaissant avoir détruit pour plus de 31 millions d’euros de marchandise l’année passée, suivi d’un mea culpa en bonne et due forme, Burberry vient d’annoncer un partenariat avec The RealReal, plateforme leader de revente de produits de luxe Outre-Atlantique.

Pour l’heure, le propos n’est pas de mettre en ligne les surplus de la Maison, quitte à initier une stratégie off-price. En effet, la collaboration s’adresse ici davantage au consommateur, encouragé à « prolonger le cycle de vie de sa garde-robe en s’appuyant sur le principe de la revente« .



« Ouvrir la voie d’une économie fashion plus circulaire est un élément-clé de notre agenda environnemental. The RealReal partage nos ambitions quant à la valorisation de cette économie et au prolongement du cycle de vie d’un vêtement. Nous savons que la résistance et la qualité des pièces Burberry leur confère une désirabilité et une valeur durables dans le temps. À travers ce nouveau partenariat, nous espérons non seulement promouvoir un futur plus circulaire mais aussi encourager les consommateurs à considérer toutes les options qui s’offrent à eux lorsqu’ils cherchent à renouveler leur penderie. »

Pam Batty – VP Corporate Responsibility, Burberry

Une approche corroborée par une data partagée par The RealReal : les requêtes liées aux pièces Burberry auraient augmenté de +64% cette année sur le site, en particulier chez les internautes Millennials et GenZ.

Une « Luxury Shopping Experience »

Si l’initiative engage la démarche consommateur bien plus que celle de la Maison strico sensu, les contreparties prennent ici la forme d’une expérience IRL : les utilisateurs de la plateforme The RealReal qui mettront en vente des pièces Burberry jusqu’au 31 janvier prochain se verront offrir « une expérience de shopping exclusive et personnelle » dans une sélection de 18 boutiques Burberry. Au programme : thé, champagne… et présentation ad hoc des nouvelles collections de la Maison, qui ambitionne sa neutralité carbone pour 2022 et l’abandon du plastique d’ici 2025.

Réservée au marché américain, l’initiative est également complétée par un don – effectué conjointement par Burberry et The RealReal – en faveur de Materials for The Arts, un programme de sensibilisation à la réutilisation de matériaux dans le cadre de projets artistiques.

Fin 2018, Stella McCartney nouvelle conseillère du Groupe LVMH sur les problématiques liées au développement durable – avait également noué un partenariat avec la plateforme : les clients faisant l’acquisition d’une pièce de seconde main de la marque disposaient alors d’un bon d’achat leur permettant d’acquérir une pièce neuve.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici