Actualités Fashion & Accessoires

Burberry dévoile son Social Store.

burberry social store chine

« La boutique de demain, aujourd’hui ». Annoncé à l’automne 2019, le nouveau concept retail de la maison britannique a vu le jour le week-end dernier à Shenzhen.

Une collaboration entre Burberry et Tencent

©Burberry

Bien décidée à inventer de nouvelles façons d’interagir avec ses consommateurs locaux sur un marché chinois en pleine reprise, Burberry s’est lancé le défi d’allier l’expérience d’une boutique physique à celle du social media. Pour ce faire, la marque de luxe s’est associée au géant technologique Tencent – propriétaire, notamment, du réseau social WeChat -, pour initier une série d’espaces retail immersifs dont la boutique de Shenzhen Bay MixC est la toute première illustration.

« Burberry a toujours été une marque pionnière basée sur la croyance selon laquelle la créativité a le pouvoir d’ouvrir de nouveaux espaces. Nous testons de nouvelles idées, nous repoussons nos limites au-delà du possible. En matière d’innovation social et retail, la Chine s’est imposée comme la destination concentrant le plus de consommateurs connectés sur le segment du luxe. Avec Tencent, nous avons impulsé ce nouveau concept pour redéfinir les attentes en matière de retail premium. La première étape de ce partenariat exclusif est le magasin connecté de Shenzhen, un lieu de découverte où les consommateurs se voient récompensés à chaque fois qu’ils explorent la boutique, online et/ou offline. Ce concept marque un virage dans la façon dont nous engageons notre communauté. »

Marco Gobbetti, CEO de Burberry

WeChat au service de l’expérience in-store

Au sein de cet espace d’un nouveau genre, les visiteurs sont invités à télécharger un mini-programme WeChat spécifique. Imaginé autour des dix pièces du magasin – d’une superficie totale de 538m2 -, ce dernier permet d’accéder à une série de contenus et de services à forte valeur ajoutée : visites guidées, informations produits, prise de rendez-vous avec un(e) expert(e) de la marque ou encore participation à des événements tels que des ateliers, expositions ou encore des performances en live.



Au sein de l’application, chaque client se voit attribuer un petit avatar – similaire à celui des jeux online développés par la maison – et est invité à tester un maximum de fonctionnalités. Car ici, la gamification s’allie au principe de la récompense : plus un visiteur interagit, plus il peut débloquer des expériences et des contenus exclusifs à l’image de menus inédits – hors carte – au sein du Thomas’s Cafe ou d’un accès à la Trench Experience, une salle dédiée au bestseller de la griffe.

Le Thomas’s Cafe ©Burberry

Parmi les autres innovations, on retrouve également une vitrine interactive répondant aux mouvements du public et évolutive au fil des saisons, ou encore des QR codes permettant d’accéder à des informations autour de chaque produit.

Les visiteurs ont également la possibilité d’essayer les créations de la marque – dont la capsule Burberry Shenzhen proposée en édition limitée – au sein de cabines inédites, toutes conçues autour d’une ambiance unique et assorties d’une playlist particulière. Chaque client peut ainsi booker sa cabine favorite via le mini-programme WeChat.

©Burberry

Présenté en test and learn, le concept de la boutique de Shenzhen devrait être déployé dans d’autres adresses du réseau Burberry sur le territoire chinois dans les mois à venir.

Crédit à la Une : ©Burberry

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici