Business

Vuarnet mise sur Vincent Cassel

Vincent cassel rio

Vuarnet cultivait l’intrigue sur son compte Instagram. Le mystère est enfin dévoilé, Vincent Cassel est le nouveau visage de la marque de lunettes solaires et de masques de ski. Une campagne qui intervient 25 ans après le dernier plan de communication de Vuarnet.

Vuarnet interpelle sur Instagram

Durant une semaine, le community manager de Vuarnet s’est fait un malin plaisir à attiser la curiosité de ses abonnés sur Instagram.

campagne instagram vuarnet

« Talentueux, généreux, charismatique et instinctif » autant de qualités sur lesquelles il était difficile de mettre un visage. La mèche a finalement été vendue, Vincent Cassel est désormais l’égérie de Vuarnet.

« On cherchait quelqu’un de charismatique, d’élégant, qui incarne ce que la marque est. Finalement il n’y avait qu’une personne de possible et c’était Vincent Cassel », se réjouit Lionel Giraud, PDG de Vuarnet.


Publicité


instagram campagne lunettes

Une collaboration qui fut facilitée par le fait que le célèbre acteur, réalisateur et producteur, soit un fidèle client de la marque de lunettes de soleil. « Il nous a dit oui très vite », précise Lionel Giraud.

Vuarnet à la rencontre de Vincent Cassel à Rio

Pour traduire son lien avec Vincent Cassel, la marque s’est rendue directement sur le lieu de résidence de l’acteur à Rio de Janeiro.

Image de prévisualisation YouTube

Vuarnet a sollicité Marcel Hartmann, photographe et ami de Vincent Cassel afin de réaliser des prises de vue pour sa campagne.

« Nous avions envie de lancer une campagne de communication qui traduise une forme de liberté » souligne le PDG de Vuarnet.

Vuarnet souhaite revenir sur le devant de la scène

Cela faisait 25 ans que la marque n’avait pas lancé de campagne de communication.

« Nous n’avions pas les moyens de nous payer James Bond, mais James Bond s’est payé Vuarnet et cela nous allait très bien »

À vrai dire, la publicité, Vuarnet n’en avait pas forcément besoin. Daniel Craig lui en avait fourni gratuitement lors du tournage de « 007 Spectre » le dernier « James Bond » en date. Peut-être un déclic pour Vuarnet qui avait connu une rupture de stock de plusieurs semaines juste après la sortie du film.

vuarnet dans spectre

 

« Vuarnet is back »

Nostalgique de son âge d’or au milieu des années 1990, la marque de lunettes solaires souhaite se relancer. Il faut dire qu’à l’époque, le chiffre d’affaires de Vuarnet avoisinait les 100 millions d’euros, contre 10 millions aujourd’hui.

campagne communication vuarnet

Outre l’égérie de Vincent Cassel, la marque souhaite mettre l’accent sur le fait qu’elle est la seule à fabriquer ses propres verres minéraux made in France.

Des verres « Skilynx » confectionnés au sein de la manufacture Comitec de Meaux, temple des lunettes Vuarnet depuis 1986. 100 000 verres par an y sont produits.

L’entreprise dirigée par Lionel Giraud vient également d’ouvrir une nouvelle filiale aux États-Unis. « C’est assez incroyable de constater de la rapidité à laquelle la marque se relance aux USA », s’étonne le PDG enthousiaste.

Le saviez-vous ?

La marque Vuarnet est le fruit d’une rencontre entre l’opticien Roger Pouilloux et Jean Vuarnet. Les deux hommes se sont associés juste après la victoire de Jean Vuarnet aux Jeux Olympiques de Squaw Valley en 1960.

Romain


conference luxe paris




Send this to a friend