Actualités Fashion & Accessoires

Capri Holdings Limited (Versace, Kors, Choo) partage ses ambitions RSE.

capri holdings limited versace

Pour la première fois, le groupe de luxe Capri Holdings Limited partage ses ambitions en matière de responsabilité sociétale et environnementale.

Impulser une vision commune

En janvier 2019, Michael Kors Holdings Limited – lancé en 1981 – devenait Capri Holdings Limited à la suite des rachats consécutifs de Jimmy Choo (2017) puis de Versace (2018). Désormais à la tête de ce trio de marques, il était temps pour le groupe d’impulser une vision RSE commune et tenter ainsi de répondre favorablement aux attentes des consommateurs, de plus en plus concernés par les questions de durabilité, d’éthique et, globalement, de valeurs corporate.

« L’année dernière, peu après avoir créé Capri Holdings, nous avons évalué les efforts durables déjà mis en place par chacune de nos marques, de même que leurs valeurs communes, a partagé John D. Idol, CEO de Capri Holdings, dans un communiqué. Nous avons également considéré nos responsabilités collectives envers l’environnement, les communautés et les gens avec qui nous travaillons. Nous avons conscience que notre entreprise grandit et, avec elle, nos responsabilités et l’opportunité de faire davantage. »



Bilan carbone, traçabilité, diversité…

Si les métriques liées à ces objectifs sont encore, de l’extérieur, quelque peu opaques, l’annonce du groupe permet de distinguer des grandes lignes stratégiques.

D’ici 2025, Capri Holdings ambitionne ainsi d’afficher une neutralité carbone de ses opérations, avec une première phase de réduction de ses émissions au sein de ses opérations et de sa supply chain fixée à 2021. Dans le même temps, le groupe s’engage sur la réduction de son utilisation d’eau, une meilleure traçabilité de ses matières premières – dont 95% de cuirs issus de tanneries certifiées – ou encore l’utilisation de plastiques recyclés, recyclables, compostables ou réutilisables pour ses packagings.

La diversité et l’inclusion – y compris au sein du Conseil du groupe – figurent également au cœur de ce programme appuyé par des mesures destinées à encadrer les conditions de travail des employés sur l’ensemble de la chaine de production. Capri Holdings indique notamment s’aligner sur le programme des Nations Unies « Corporate Action on Workplace Women’s Health and Empowerment » tout en poursuivant son initiative de soutien alimentaire « Michael Kors Watch Hunger Stop ».

En parallèle de cette annonce, John D. Idol a annoncé avoir signé le « United Nations Global Compact », un accord destiné à encadrer et à accompagner l’atteinte des objectifs responsables des entreprises. À noter que le groupe avait précédemment signé, entre autres, le Fashion Pact lancé lors du G7 de Biarritz en août 2019.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici