Actualités Cosmétiques & Parfums

centdegrés collabore avec By Kilian pour My Kind of Love

bykilian collection

C’est une petite révolution dans le monde de la parfumerie. By Kilian, maison fondée par Kilian Hennessy en 2007, lance My Kind Of Love, une collection de cinq fragrances disponible en France chez Sephora. Un projet rêvé par le créateur et développé en partenariat avec centdegrés, agence internationale d’intelligence de marque, de création et d’architecture. Échanges croisés avec Elie Papiernik, Co-fondateur de centdegrés et Clarisse Lavat, Chef de produit by Kilian.

© By Kilian

Journal du Luxe (JDL) : Elie, qu’appréciez-vous dans la création d’un flacon de parfum ?

Elie Papiernik (E.P) : La magie de la création, comme pour tout projet ! Nous partons d’une passion, d’un brief qui prend forme dans notre imaginaire puis sous nos yeux. Il naît, se transforme puis se fige pour, enfin, exister. Ce qui est excitant, dans le cas particulier du flacon de parfum, c’est la fonction de contenant, à la fois objet d’ergonomie procurant un plaisir d’usage et objet symbolique racontant le projet de parfum en lui-même.

JDL : Clarisse, quelle était la note d’intention de Kilian Hennessy avec My Kind of Love ?

Clarisse Lavat (C.L) : Kilian aime créer des fragrances, des objets qui ne ressemblent à aucun autre. Il fallait donc une proposition différente, qui attirerait tout de suite le regard, qui intriguerait. Kilian aime les formes pures et avait en tête une sphère noire parfaite.

JDL : Justement, en quoi le contenu a t-il ici inspiré le contenant ?

C.L : Chacune des cinq fragrances a été pensée de façon singulière en mettant l’accent sur une note de tête très marquée, très identifiable. L’empreinte olfactive de ces créations est à la fois forte et moderne, deux notions que l’on retrouve dans la structure contemporaine du flacon et des messages qui l’accompagnent.

E.P : La boule noire fait directement écho à ces senteurs chaudes, presque sulfureuses. Quant aux bouchons, les socles des sphères, ils reprennent les phrases qui ont inspiré Kilian dans la création des jus. La matière et le toucher jouent ici un rôle-clé : les phrases se distinguent sous les doigts et tenir la sphère dans le creux de la main ne laisse pas indifférent.

JDL : Quels étaient les principaux challenges autour de ce projet ?

E.P : Cette ligne devait porter la signature KILIAN, aussi bien dans la thématique olfactive que dans les couleurs, d’où l’utilisation du noir et de l’or. Et en même temps, il fallait assumer un positionnement nouveau, plus accessible, plus jeune, sans pervertir la marque et sa perception Luxe. L’avenir nous le dira mais je crois que nous y sommes parvenus…

C.L : En proposant cette collection en circuit sélectif en France et à l’international, nous nous adressons à une clientèle qui a tendance à se détourner du parfum au profit du makeup. Nous avons cherché à retranscrire l’une des vocations du maquillage, à savoir exprimer une personnalité pluri-facettes, et à la retranscrire dans une expérience sensorielle. Nous avons également travaillé sur la notion de genre puisque trois parfums de la collection sont mixtes.

E.P : Créer un contenant de parfum est toujours un défi lorsque l’on sait combien de flacons ont déjà été dessinés ! Il ne s’agit pas de concevoir un flacon de plus mais bien de bâtir des concepts uniques et riches de sens.

 JDL : Combien de temps a duré la conception du projet ?

C.L : Environ dix huit mois, ce qui est relativement rapide. Il s’agit d’une vraie collaboration, tant sur les propositions que sur l’accompagnement.

E.P : Nous nous sommes très vite compris, Kilian, ses équipes, et nous (ndlr. Lucas Dumont pour le flacon, Marion Barry pour la partie typographique et Garance Dumont pour le management de projet). C’est un créateur franc, direct et efficace dans ses choix. Il a un œil très affuté, il n’est pas expert qu’en parfums !

JDL : Elie, l’intelligence collective fait partie intégrante du fonctionnement de centdegrés : en quoi s’est-elle illustrée ici ?

E.P : L’intelligence collective est tout d’abord un fonctionnement interne : chacun des acteurs met son talent au profit d’un projet collectif. Ce schéma s’applique tout autant à nos collaborations avec nos clients. Avec Kilian et son équipe, nous avons travaillé en « dream team », tous focalisés sur le résultat, avec la même passion, la même obsession : celle de créer un magnifique produit. Je dis toujours que le chemin d’un projet définit son résultat. Or, lorsque l’on regarde la collection My Kind Of Love et son parti-pris sans concessions, on comprend immédiatement que son incubation s’est faite sous le signe de l’intelligence collective et de la confiance.

Mathilde





festival luxeee



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend