Business

Retour sur le Hackathon de Louis Vuitton

Le deuxième Hackathon de Louis Vuitton s’est tenu du 17 au 19 juin 2016 à l’École 42. Le défi donné aux étudiants était de concevoir une chaîne d’approvisionnement connectée pour la marque de LVMH.

48 heures pour concevoir une chaîne logistique connectée Louis Vuitton

Après le succès de son premier Hackaton « Unlock the future of Luxury » en 2015, Louis Vuitton a réitéré l’opération en 2016. Cette fois-ci baptisé « Unlock Supply Chain » le Hackathon affichait une objectif ambitieux : concevoir une chaîne d’approvisionnement connectée en temps réel en 48h.

Défi relevé par les étudiants à l’École 42, le temple du développement web fondé par Xavier Niel. « C’est impressionnant de voir ce que les étudiants ont pu réaliser en moins de trois jours » a déclaré Franck Le Moal, directeur des systèmes d’information chez Louis Vuitton.

« Les résultats sont incroyables »

Des projets expérimentaux réalisés en collaboration avec la plateforme Anaplan. La société a fourni des modèles d’applications et coachait chaque équipe du Hackathon sur les aspects techniques du projet.


Publicité


50 candidats au Hackathon de Louis Vuitton

Sur 250 candidatures, 50 étudiants ont eu la chance de concourir pour concevoir un système connecté et adapté à la chaîne d’approvisionnement de Louis Vuitton. Les candidats étaient issus d’écoles diverses à l’instar de HEC, Centrale, Ponts et Chaussées, Ecole 42, Efrei, Epitech, Kedge, ou encore l’Essec.

unlock supply chain

Chacun devait faire preuve d’ingéniosité pour parvenir à faciliter les moyens de communication entre 13 fournisseurs, 7 ateliers, 500 références produits, 1 entrepôt central et 6 centres de distribution.

Parmi les équipes, une a particulièrement retenue l’attention du jury. L’équipe PLAN!T a remporté le prix en répondant à la problématique : comment anticiper les besoins de production en fonction du niveau de vente journalier ?

etudiant prix louis vuitton 2016

L’équipe a été récompensée par un voyage à Los Angeles, ainsi qu’une sélection de produits Louis Vuitton.

Le deuxième prix a été attribué à Make It Easy qui s’est efforcé de simplifier la chaîne d’approvisionnement, tout en prenant en compte la demande et les enjeux environnementaux.

Romain


conference luxe paris




Send this to a friend