Actualités Fashion & Accessoires

Chanel se rapproche du chausseur Ballin.

chanel logo noir

La maison de luxe annonce un rapprochement stratégique avec l’un de ses fournisseurs.

Un savoir-faire Made in Italy

Après avoir fait l’acquisition de la tannerie Gaiera et du fabricant de fils Vimar 1991 dans le courant de l’été, la maison au double C confirme son intérêt pour les savoir-faire italiens avec l’annonce d’une prise de participation majoritaire dans la fabrique de souliers Ballin.

«Chanel est l’un des principaux clients de Ballin et cette décision a été motivée par des intérêts convergents : le besoin de Ballin de s’appuyer sur un partenaire solide pouvant garantir une visibilité à long terme à l’entreprise, et la volonté de Chanel de se renforcer sur un secteur essentiel à son métier et au luxe dans son ensemble » souligne dans une note la griffe de la rue Cambon, qui présentera en décembre prochain sa nouvelle collection Métiers d’Art dans un lieu emblématique de l’histoire de France.

Fondée en 1945, la société Ballin est basée à Fiesso D’Artico sur la Riviera de la Brenta, l’un des bassins de la maroquinerie italienne. La structure emploie 200 personnes et assure la sous-traitance de plusieurs maisons de luxe tout en commercialisant des chaussures en son nom propre. L’entreprise devrait continuer d’opérer de cette façon, tout comme plusieurs des sociétés inhérentes à Paraffection, filiale de Chanel dédiée aux métiers d’art.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici