Actualités Fashion & Accessoires

Chanel VS Dior : quelle maison a le plus fait parler sur les réseaux sociaux durant la PFW ?

Très attendus, les défilés Dior et Chanel ont généré de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux lors de la dernière Fashion Week parisienne. L’institut d’études Launchmetrics s’est penché sur les retombées sociales des deux maisons sur la période du 25 février au 5 mars 2019 pour mesurer le volume et surtout l’impact de ces contenus.

Le Media Impact Value de la Paris Fashion Week

Pour mener à bien cette comparaison, Launchmetrics s’est appuyé sur le Media Impact Value (MIV), un indice destiné à « mesurer l’impact des placements et des mentions sur différentes plateformes dans le secteur de la mode, du luxe et des cosmétiques ». Le calcul s’opère sur la base d’un algorithme prenant en compte la portée de la publication, les tarifs pratiqués par les médias, la qualité des supports médias et la qualité du contenu diffusé. Au terme de la PFW, Launchmetrics révèle ainsi que le MIV total de l’événement s’élève à 129 millions de dollars.

Chanel, au top des conversations

Chanel est la maison qui a suscité le plus d’écho médiatique avec un total de 26.100 mentions sur la période analysée. Parmi ces conversations, plus de 10.000 posts ont mentionné Karl Lagerfeld, directeur artistique de la marque disparu le 19 février dernier. A l’issue de la Fashion Week, les mentions relatives à Chanel ont engendré un MIV global de 11,2 millions de dollars.


Nouveau livre blanc


Dior, leader en MIV

Dior apparaît quant à elle comme la maison au Media Impact Value le plus élevé avec un score avoisinant les 17,4 millions de dollars sur la période analysée.

Selon les experts, ce résultat est aussi bien à attribuer aux 78 contenus postés en Owned Media – sur les supports en propre de la marque, qui ont générés à eux seuls un MIV de 7,1 millions de dollars – qu’aux 10.700 posts partagés par la communauté sociale de Dior.

A noter également le rôle majeur de Chiara Ferragni, ambassadrice de la maison et sacrée KOL n°1 de cette Fashion Week parisienne. Selon l’étude cette dernière a provoqué un MIV de 716.000 dollars en seulement… deux posts. En septembre dernier, la jeune femme avait généré 36 millions de dollars de MIV en médiatisant son mariage sur les réseaux sociaux : 15% du buzz avait alors bénéficié à Dior, à l’origine de la création des robes de mariée de l’influenceuse.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici