Business

La Maison Chanel accusée de plagiat

La célèbre marque haute couture, Chanel, est accusée de plagiat de la part de la créatrice écossaise Mati Ventrillon.

Chanel s’inspire d’une autre marque pour sa collection Métiers d’Art

Depuis le défilé des Métiers d’Arts Chanel qui a eu lieu le 1er décembre 2015 à la Cinecittà de Rome (voir notre article à ce sujet), la marque est accusée de plagiat. Le célèbre défilé a en effet attiré l’attention d’un grand nombre de spectateurs ainsi que de milliers d’internautes, les images ont donc circulé très rapidement. Mati Ventrillon, créatrice vénézuélienne installée en Ecosse à Fair Isle, a eu la surprise de retrouver certains modèles inspirés de ses créations au défilé Chanel.

La styliste vénézuélienne est installée sur Fair Isle, une petite île dans la Mer du Nord au-dessus de l’Ecosse. Elle est spécialisée dans les chandails Shetland, une pièce connue mondialement pour sa maille et ses motifs traditionnels en tricot jacquard Fair Isle.

Deux jours après le défilé Chanel, la créatrice a réagi sur son compte Facebook ainsi que sur Twitter. Elle dénonce la marque en postant « promotion ou plagiat ? » ou encore « Ce n’est même pas pour l’argent… ».


Publicité


Sur son compte Facebook, elle explique que durant l’été 2015, deux salariés de la maison Chanel étaient venus dans ses studios et auraient acheté plusieurs modèles « destinés à la recherche ». Elle ne s’attendait pas à ce qu’ils en copient les motifs et indique s’inquiéter davantage de la préservation des savoir-faire traditionnels de la petite île écossaise que d’une potentielle rétribution financière de la part de Chanel.

Chanel plagiat

Chanel

Modèle Mati Ventrillon

Chanel adresse ses excuses à Mati Ventrillon

L’affaire n’a pas tardé à rebondir dans la presse britannique. La maison Chanel a très vite présenté ses excuses et a indiqué le jeudi 10 décembre dans un texte transmis à l’AFP « qu’à la suite de discussions ayant permis de clarifier ce différend, Chanel créditera Mati Ventrillon de la mention ‘design Mati Ventrillon‘ dans ses outils de communication en reconnaissance de son inspiration sur les modèles de maille concernés ».

Par la suite, le groupe a « reconnu que cette situation est née d’un dysfonctionnement au sein de ses équipes et s’en est excusé ». La Maison précise également « reconnaître le patrimoine traditionnel et les savoir-faire de Fair Isle et qu’elle est extrêmement vigilante quant au respect de la création, qu’il s’agisse de la sienne ou de celle qui appartient à d’autres ».

Chanel 2

Mati Ventrillon a confirmé publiquement que la maison Chanel s’était bien excusée. Elle considère qu’il s’agit d’un signe de respect de la part de Chanel qui montre, par la même occasion, son soutien aux petits artisans en décidant de créditer son travail.

Une affaire résolue à l’amiable qui aurait pu faire couler beaucoup d’encre.

Recherches d'internautes:

  • plagiat roumain haute couture
Solenne


conference luxe paris


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend