Actualités Business Interviews

Chateauform’ : la nouvelle ère des événements d’entreprise.

erwan jouet chateauform

À l’heure où la culture d’entreprise et la formation représentent des enjeux fondamentaux pour la Marque-Employeur, comment accompagner les acteurs corporate dans ces nouveaux défis ? Explications avec Erwan Jouët, Directeur du Développement de Chateauform’, réseau leader dans l’organisation de séminaires et d’événements en Europe.

JDL : Quel regard portez-vous sur l’évolution des besoins de la clientèle Chateauform’, ces dernières années ?

E.J : Des mutations sont bel et bien en train d’opérer. Désormais, la demande porte sur des sessions de travail plus courtes mais davantage réitérées dans l’année. Séances plénières, ateliers ou workshops, l’heure n’est plus aux messages descendants mais aux échanges ! Un besoin qui fait directement écho à l’ADN de Chateauform’ depuis plus de 20 ans. Quand il s’agit d’écrire sur les murs, de se réunir dans des atriums constitués de coussins disposés à même le sol, de casser les codes d’une salle de réunion traditionnelle, ou encore d’organiser des ateliers de travail en extérieur sous un grand chêne, nous savons être très créatifs et nous mettons un point d’honneur à aller là où l’on ne nous attend pas !



Géographiquement, la demande pour des séjours en dehors des grandes villes est en pleine expansion d’où le succès de nos Maisons « Au Vert ». Dans ces espaces d’exception (ndlr. Des châteaux et des Campus « à l’américaine », tous situés à 45 minutes maximum d’une gare ou d’un aéroport), tout a été imaginé pour encourager les interactions. À titre d’exemple, aucune de nos chambres n’est équipée de télévision puisqu’il n’en existe qu’une seule par Maison, réservée à organiser l’une des activités les plus plébiscitées par notre clientèle : le karaoké ! Et puis nos participants ne sont pas là pour regarder le journal de vingt heures : ils sont là pour partager, échanger, se rencontrer… se retrouver !

Des jeux de société en passant par toutes les tailles de bottes et de baskets pour aller marcher en forêt, chaque détail a été pensé par nos équipes pour anticiper les attentes liées au collectif. On retrouve exactement ces mêmes valeurs de partage et de convivialité au sein de notre offre « City » au cœur des grandes villes, en format journée d’étude sans hébergement.

JDL : Quelle place occupe le business en B2B au sein de votre offre ?

E.J : Je dirais aux alentours de 98% puisque notre offre s’oriente exclusivement vers une clientèle Corporate, en France comme à travers toute l’Europe. Quel que soit le secteur et qu’il s’agisse de PME ou de grandes entreprises, notre clientèle apprécie avant tout notre capacité à délivrer des prestations sur-mesure, adaptée à leurs besoins.

chateauform' séminaires d'entreprise
© Chateauform’

JDL : Nous évoquions les moments de partage… Dans quelle mesure la restauration a-t-elle justement un rôle à jouer ?    

E.J : Un rôle crucial ! Là encore, c’est cette même volonté de convivialité qui nous pousse à privilégier les buffets plutôt que le service à l’assiette, y compris sur nos sites événementiels estampillés « Grandes Equipes » (ndlr. La terrasse du CNIT, Le Podium de George V, le 49 Saint Dominique, Les Docks de Paris, la salle Wagram ou encore le Palais des Congrès Paris Saclay) gérés par notre offre de traiteur Nomad – La Table Chateauform’.

Qu’il s’agisse d’accueillir 50, 200 ou 1000 personnes, nous encourageons les tablées centrales autour desquelles les participants gravitent et se servent eux-mêmes dans un esprit « comme à la Maison ». Une grande variété de plats à partager, des produits locavores et de saison… Cela fait intégralement la différence et partie de l’expérience !

JDL : Quelles sont les grandes innovations à venir au sein du réseau Chateauform’ ?

E.J : Notre priorité est d’anticiper les attentes de notre clientèle mais aussi d’inspirer et de fluidifier au maximum les usages. Nous avons ainsi édité un petit guide très complet destiné à accompagner les entreprises dans l’animation de leurs séminaires.

Nous travaillons également sur la mise en place d’une Philosophie RSE à destination de chacune de nos Maisons. L’idée étant de sensibiliser nos Talents et participants à changer nos comportements : à titre d’exemple, nous invitons nos clients à repartir avec le savon de leur salle de bain en le glissant dans une petite pochette prévue à cet effet. Nous étudions également toutes les innovations pour remplacer définitivement le plastique de nos bouteilles d’eau.

Un autre de nos projets consiste à établir une plateforme à destination des usagers de salons professionnels, permettant de faciliter le networking, de mieux appréhender leurs moyens de transport, de télécharger le contenu des plénières, de préparer leurs ateliers, bref de délivrer tout un ensemble de services à disposition des participants.

Ce qui fait notre particularité, c’est également notre force d’expansion. Le réseau Chateauform’, c’est aujourd’hui plus de 2200 Talents dispersés à travers toute l’Europe, répartis dans 69 Maisons. Notre offre City est notamment en plein essor avec une ouverture en septembre 2019 dans le centre de Lyon. Située au cœur des villes, les City ne comprennent habituellement pas d’hébergement, mais nous allons en créer une dans le centre de Marseille, au printemps 2020.

chateauform' Wagram Salon du Luxe Paris 2019
La Salle Wagram, théâtre du Salon du Luxe Paris 2019.
© Chateauform’

JDL : Le Salon du Luxe Paris se tiendra le 09 juillet prochain à la Salle Wagram, l’un des espaces du groupe Chateauform’. Que vous inspire cet endroit ?

E.J : Beaucoup de souvenirs et surtout une incroyable diversité d’événements : concerts, conventions, salons, défilés haute couture, soirées, tournages… De par son prestige et sa situation exceptionnelle en plein cœur de Paris, la Salle Wagram constitue définitivement l’un des sites les plus emblématiques du groupe.

Article rédigé dans le cadre du Salon du Luxe Paris.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici