Business

Des chiffres en hausse pour Luxottica au premier semestre 2017

luxottica vente

Luxottica a communiqué ses chiffres pour le premier semestre 2017. Le groupe italien propriétaire de grandes marques de lunettes a affiché des résultats convaincants. De bonne augure avant la fusion de Luxottica avec Essilor.

Un chiffre d’affaires en hausse pour Luxottica au premier semestre 2017

La croissance de Luxottica se poursuit à la veille de sa fusion avec Essilor. Le groupe italien a confirmé ses objectifs pour 2017. Luxottica a observé une hausse de 18,1% de son bénéfice net au premier semestre, à hauteur de 562 millions d’euros.

Un chiffre qui se montre légèrement supérieur aux attentes des analystes qui prévoyaient des bénéfices de 550 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de Luxottica a par ailleurs augmenté de 4,2% à hauteur de 4,91 milliards d’euros.

luxottica

Le groupe italien a par ailleurs affiché une hausse de ses ventes de 1,8% à taux de change constants. De bons résultats qui sont le fruit d’une stratégie de réorganisation opérée par Luxottica.


Publicité


Une bonne dynamique en Europe, en Amérique du Nord et en Asie-Pacifique

Luxottica a bénéficié d’une bonne dynamique de ses ventes dans 3 régions que sont l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie-Pacifique. L’Amérique du Nord reste le principal marché du groupe. Il lui permet de réaliser 57% de son chiffre d’affaires contre 23% en Europe et 12% en Asie-Pacifique.

ray ban vente luxe
Luxottica.com

Leonardo Del Vecchio et le directeur général de Luxottica Massimo Vian se sont satisfaits de ces résultats. Ils ont par ailleurs indiqué qu’ils travaillaient à combattre au mieux la contrefaçon et qu’ils étaient sans cesse en quête d’innovation pour satisfaire leur clientèle.

Les deux acteurs ont par ailleurs communiqué que leur stratégie étaient aujourd’hui axée sur la qualité du produits et non sur l’offre promotionnelle. Luxottica fusionnera avec Essilor fin 2017. Le groupe se présentera ainsi comme le leader mondial de l’optique avec une capitalisation boursière de plus de 50 milliards d’euros.

Romain



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend