Business

Le marché de la mode français : plus rentable que celui de l’aérospatial

Le marché de la mode en France est plus rentable que ceux de l’aérospatial ou de l’automobile. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude menée par l’Institut français de la mode (IFM).

La mode de luxe, marché pionnier en France

La mode plus rentable que l’aérospatial et l’automobile. C’est ce qui résulte d’une analyse entreprise par l’IFM et soutenue par des économistes et statisticiens indépendants de l’INSEE.

Selon l’étude, la mode et ses segments de la bijouterie, des montres et des produits cosmétiques haut de gamme généreraient plus de ventes que ces deux autres industries.

défilé christophe lemaire

Les ventes annuelles des acteurs de la mode en France totaliseraient 170 milliards d’euros. C’est bien supérieur aux chiffres réalisés par le marché de l’aérospatial français (120 milliards d’euros) et de l’automobile (39 milliards d’euros).


Publicité


« À l’étranger, on ne parle pas d’Airbus mais de Chanel et Yves Saint Laurent »

« L’industrie de la mode est sous-estimée par les pouvoirs publics. Les français ne sont pas conscients de son impact au niveau mondial. Je peux vous assurer qu’à l’étranger les gens ne parlent pas d’Airbus mais plutôt de Chanel ou d’Yves Saint Laurent », soutient Ralph Toledano, président de la division mode du groupe Puig et de la Fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

manish_arora_spring_summer_2014_collection_Paris_Fashion_Week

Le secteur de la mode en France emploie 1 million de personnes

S’il génère un grand nombre de ventes, le marché de la mode est aussi un des secteurs qui emploie le plus. L’étude de l’IFM indique que 580 000 personnes sont employées dans ce secteur en 2016. Si l’on considère les postes œuvrant dans la communication et le commerce, ce chiffre s’élève à 1 million.

Sans surprise, c’est à Paris que les acteurs de la mode enregistrent le plus de profits, notamment durant les évènements phares du secteur.

robe dice kayek

Les six semaines de la mode à Paris – deux pour la haute couture, deux pour la présentation du prêt-à-porter et deux pour la mode masculine – permettent de générer 10,3 milliards d’euros chaque année. Elles permettent également aux hôtels, restaurants et taxis d’enregistrer 1,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Recherches d'internautes:

  • la mode en france
  • la mode en quelques chiffres
Romain



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend