Actualités Fashion & Accessoires

La Haute Couture s’anime grâce aux créateurs français

« Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque. »

(Gabrielle Chanel)

 

La dernière Fashion Week Haute Couture a présenté de merveilleuses collections lors des défilés Printemps/Été 2018. Alexandre Vauthier, Alexis Mabille, Julien Fournié ou encore Stéphane Rolland font partie de ses créateurs français qui permettent à cet art d’exister et de perdurer. Entre romantisme et ultra-féminité, la femme continue d’être sublimée à travers des pièces exceptionnelles.

 

L’Asie à l’honneur avec Julien Fournié

 

Le créateur français a puisé son inspiration dans les héroïnes asiatiques et le patrimoine textile de l’Extrême-Orient pour composer une collection où la tradition et l’innovation forment un vestiaire élégant. Des impératrices aux danseuses en passant par les personnages d’animé ou de films, la figure féminine asiatique est réinventée de manière contemporaine par Fournié.

© Pixelformula

Au sein d’une scénographie sobre et rythmée, les mannequins aux cheveux plaqués et au maquillage étiré sont notamment vêtus de robes mêlant astucieusement l’héritage des kimonos japonais, du hanfu chinois ou encore du qi-pao mandchou.

© Pixelformula

Julien Fournié dévoile une esthétique singulière, en mixant les savoir-faire pour réinventer la Haute Couture.


Publicité


 

La couture architecturale par Stéphane Rolland

 

En présentant son défilé à l’Opéra-Comique, Stéphane Rolland propose une expérience artistique exceptionnelle. Les mannequins défilent sur la scène de la salle Favart au rythme du violoncelliste François Salque et des chœurs.

© Stephane Rolland

Le crèpe-satin, matière phare de la saison, illumine le corps en prenant la forme de robe longue, de robe-écharpe ou encore de buste crinière.

Les ensembles débardeurs et les pantalons maxi en flanelle d’été expriment la légèreté, au cœur de cette collection « art ou désinvolture » où les coupes sont adoucies et aériennes.

© Stephane Rolland

Rolland propose également six robes d’exception brodées de Haute Joaillerie élaborées avec le joailler Albert Boghossian.

 

L’ultra-féminité au sein des créations d’Alexandre Vauthier

 

Alexandre Vauthier, perçu comme le leader de cette nouvelle génération de créateurs Haute Couture, étonne une nouvelle fois. Dans une atmosphère électrique, les mannequins défilent d’un pas décidé.

© Alexandre Vauthier

Le cuir continue d’être l’un des matériaux précieux du créateur. Il l’utilise dans ses cuissardes interminables ou des robes volumineuses. Au sein de cette collection rock’n’roll, les lunettes conçues par Mikli ajoutent un style futuriste.

© Alexandre Vauthier

Dans sa démarche et son attitude, la femme « Alexandre Vauthier » semble afficher qu’elle est tournée vers l’avenir. Elle affirme sa présence tout en restant sexy, moderne et élégante.

 

L’élégance féérique dessinée par Alexis Mabille

 

La salle Pleyel est le théâtre du conte de fée écrit par Alexis Mabille. Ses créations volumineuses et colorées transforment les femmes en princesses. Les robes vaporeuses et structurées expriment l’élégance du travail du couturier.

haute couture
© Dominique Maitre

Mabille reprend la citation de Marie-Thérèse Rodet Geoffrin, « la plus belle des qualités, être soi-même et l’assumer » comme mot d’ordre pour cette collection.

 

haute couture
© Dominique Maitre

La simplicité des mannequins au maquillage épuré et au style sophistiqué en sont la parfaite représentation.

Tom





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe


Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici

Send this to a friend