Actualités Fashion & Accessoires

Cult Gaïa : le style Made in California

Cult Gaia journal du luxe

En ville comme à la plage, l’arrivée des beaux jours signe le retour des paniers.

Esthétique « birkienne » en tête, de nombreuses Maisons de Luxe surfent chaque année sur la tendance en lançant leurs propres modèles. Certaines enseignes en ont même fait leur spécialité, voire leur statement product, à l’image de la jeune marque américaine Cult Gaïa.

Un it-bag très West Coast…

Gaia's Ark / Chestnut

A post shared by CULT GAIA (@cultgaia) on

Vous n’avez pas pu passer à côté de ce panier, identifiable entre tous : un design rigide en demi-lune, une structure ajourée en baguettes de bambou plates… Le modèle Ark de Cult Gaïa envahit la fashionsphère et les réseaux sociaux depuis 2016.

La marque Cult Gaïa est née il y a six ans à Los Angeles, à l’initiative de Jasmin Larian Hekmat, 29 ans. Diplômée du Fashion Institute of Technology  – qui a compté parmi ses illustres élèves Calvin Klein ou encore Michael Kors -, la créatrice s’est tout d’abord fait connaître en réalisant des couronnes de fleurs, des bandeaux et des turbans au style très Coachella.


Publicité


Un design cool et durable

Inspirée par l’élégance des années 60 et par l’énergie cool propre au mode de vie californien, Jasmin Larian Hekmat a souhaité développer, avec ses paniers, des produits facilement identifiables mais surtout intemporels.

« Cult Gaïa crée de belles pièces d’héritage, destinées à durer longtemps dans le dressing des femmes » – Jasmin Larian Hekmat, Fondatrice de Cult Gaïa

Si la slow fashion et la culture de la passation font partie intégrante de l’ADN de la marque, Cult Gaïa a également la particularité de penser ses créations au-delà du vestiaire, en les envisageant comme des pièces de design, des objets d’art à part entière. Les sacs ont ainsi vocation à être exposés, lorsqu’ils ne sont pas utilisés, sur une étagère, une table basse…

Réalisés à la main en bambou ou en matière acrylique découpée au laser, les paniers bénéficient d’un mode de production durable. Engagée en faveur d’un luxe « accessible », la créatrice a souhaité maintenir une gamme de prix allant de 140 à environ 400 euros.

Après avoir récemment initié son pop up store sur Melrose Place et inauguré sa ligne de prêt-à-porter féminin, Cult Gaïa a lancé cette semaine sa collaboration avec la plateforme d’e-commerce de luxe Net A Porter. Au programme : une ligne exclusive de souliers dont d’iconiques modèles à talons en bambou…

Mathilde





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe


Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend