Business

Le diamantaire De Beers annonce une période difficile

diamant de beers

Le leader du diamant De beers prévoit une année difficile en raison du ralentissement économique de la Chine et d’un dollar au taux encore trop fort. La Chine a connu une dévaluation du yuan et un crash boursier qui a énormément impacté le marché du luxe et celui des pierres précieuses.

De Beers prévoit une perte de croissance pour les pierres précieuses

« Le renforcement continu du dollar par rapport aux principales monnaies, couplé à un ralentissement de la croissance économique de la Chine, va vraisemblablement conduire à une demande relativement atone dans la joaillerie mondiale du diamant pour cette année par rapport à 2014. » a déclaré  le PDG, Philippe Mellier, dans le dernier bulletin interne de l’entreprise  The Diamond Insight Report. En août 2015, l’entreprise à baissé ses prix de 9% pour éviter la perte de client (29 millions de carats au lieu de 31 en 2015).

Le PDG prévoit pourtant une forte croissance lorsque les stocks actuels auront été résorbés.

La Chine représente tout de même 16 % des ventes mondiales de diamants, derrière les Etats-Unis (42 %) et devant l’Inde (8 %).


Publicité


Cette crise économique constitue un problème de taille pour De Beers et pour l’ensemble des joailliers.

Collection ARIA de la marque De Beers

Le diamant a toujours de la valeur

Le diamant est un minéral unique. Malgré la crise économique, le diamant reste toujours très convoité. La plus importante entreprise diamantifère du monde, De Beers, a été fondée en 1888 dans les champs diamantifères d’Afrique du Sud de la société. Aujourd’hui, l’entreprise vise à travailler davantage son image de marque. Elle envisage ainsi de freiner son audace à vouloir monopoliser l’industrie entière et préfèrera alors consacrer davantage d’énergie à promouvoir sa propre marque, tout en développant ses magasins de détails.

La demande mondiale a augmenté de 3%, dépassant pour la première fois les 80 milliards de dollars, toujours selon le groupe, qui souligne que l’Inde est un marché en développement rapide.

Solenne


conference luxe paris




Send this to a friend