Fashion & Accessoires

Retour sur la Fashion Week 2016 en Éthiopie

afriche defile mode

L’Éthiopie a accueilli la seconde Fashion Week de son histoire le 6 octobre 2016. Baptisée « The Hub of Africa Addis Fashion Week » (HAFW), l’évènement a été organisé en collaboration avec Vogue Talents.

La mode se développe en Afrique

Le continent africain est tristement réputé pour le faible niveau de vie de sa population. Le marché de la mode a donc des difficultés à s’y implanter, se présentant comme un univers contrasté de la population africaine.

défile mode afrique

Pourtant, depuis cinq ans maintenant, se tient « The Hub of Africa Addis Fashion Week ». Une semaine de la mode à l’africaine qui n’a rien à envier à celles de Paris, de New York ou de Milan.

Chaque année, les créateurs africains les plus talentueux se réunissent au sein de cet évènement. La Fashion Week d’Addis Adeba était cette année soutenue par Vogue Talents.


Publicité


hub_of_africa_by_aron_simeneh-7363-kiko-romeo-kenya

De grands noms œuvrant pour Vogue se sont donc présentés à la HAFW. On pouvait y rencontrer, Sara Maino, rédactrice en chef de Vogue Italie, Simonetta Gianfelici, consultante en mode et headhunter, la journaliste de mode du Repubblica Serena Tibaldi, ou encore Ingrid Tamborin, headhunter pour l’agence de mannequinat Brave Modelling Managment à Milan.

hub_of_africa_by_aron_simeneh-7347-kiko-romeo-kenya

Les quatre personnalités ont tenu une conférence durant l’évènement autour du thème « Comment devenir le prochain talent Vogue ? ».

Les créateurs africains réunis sur le podium de la HAFW

En aparté de cette conférence, la HAFW était bien sûr l’occasion de découvrir les talents de la mode en Afrique. Un moyen pour les organisateurs d’afficher les ambitions de l’Afrique à capter le marché de la mode international.

aron_simeneh_hub_of_africa-7250-kiko-romeo

Parmi les créateurs les plus reconnus on pouvait retrouver :

  • Arnold Murithi (Kenya);
  • Anne Mpinga (Kenya) pour Kipusa Clothing;
  • Ann McCreath (Kenya) pour Kiko Romeo;
  • Glory Jones (Tanzanie) pour la marque d’accessoires Kauli;
  • Hirut Gugsa (Éthipie) pour Mela;
  • Lemlem (Éthiopie) pour Lali Collection;
  • Samrawit Mersiehazen (Éthiopie) pour Samra Luxury World Class Leather

L’évènement avait également pour objectif de mettre les talents locaux sous les projecteurs du monde de la mode à l’instar de :

  • Aida Tadesse;
  • Makeda Zeleke;
  • Estifanos Minchegirot;
  • Nahom Tamiru;
  • Natasha Simma;
  • Okori Juliana;
  • Yonael Merga;
  • Eleni Geday;
  • Et l’université Welkitey Univeristy Students.

Recherches d'internautes:

  • Une agence de mannequinat au Kenya
Romain


conference luxe paris


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend