Business

Georges Kern, numéro 2 de Richemont démissionne

croissance richemont

Georges Kern, directeur de l’unité horlogerie, numérique et marketing de Richemont vient de déposer sa démission. Un départ qui intervient après seulement quelques mois passés à ce poste.

Richemont perd le directeur de sa division horlogerie

Georges Kern, numéro 2 de Richemont vient de démissionner de son poste de directeur de l’unité horlogerie. Il était arrivé au sein du groupe de luxe tenu par Johann Rupert en novembre 2016.

Un coup dur pour Richemont qui entreprend depuis plus d’un an la restructuration de sa direction. C’est dans ce cadre que Georges Kern avait été sollicité par le groupe de luxe pour prendre les rênes de la direction de la fabrication des montres, du marketing et des activités numériques.

johann rupert
Johann Rupert, fondateur de Richemont

Georges Kern avait été accompagné par Jérôme Lambert, PDG de Montblanc qui avait lui pris la direction des opérations pour toutes les Maisons de Richemont hormis celles œuvrant sur le marché de la joaillerie et de l’horlogerie.


Publicité


Georges Kern remercié par Johann Rupert

Malgré un passage court au sein du groupe de luxe, Georges Kern a été remercié par Johann Rupert, PDG de Richemont. L’homme d’affaires sud-africain a indiqué dans un communiqué que Georges Kern “a reçu une offre intéressante pour devenir un entrepreneur. Il a eu une carrière pleine de succès à IWC Shaffhausen et nous lui souhaitons le meilleur”.

À voir désormais quel sera le nom du prochain numéro 2 de Richemont. Le groupe de luxe cherchera certainement à nommer un directeur général de l’une de ses marques.

Richemont ne devra pas tarder à trouver le successeur de Georges Kern. Le groupe connaît en effet une période économique difficile depuis 2016. Le directeur de l’unité horlogerie, numérique et marketing devra tout mettre en œuvre pour relancer l’activité du groupe.

Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend