Actualités Business

DHL GoGreen : les chemins du développement durable

dhl green luxe

Comment rendre les routes du Luxe plus vertes ? En amont de l’intervention de DHL Express sur le Salon du Luxe Paris le 9 juillet prochain, Djamila Bouchebaba – Quality & Environment & Energy Manager – revient sur la stratégie verte du leader du transport express international.

Journal du Luxe (JDL) : Au cours des dernières années, avez-vous observé une évolution des demandes de votre clientèle en matière d’acheminement green ?

DHL GoGreen
Djamila Bouchebaba, DHL

Djamila Bouchebaba (D.B) : Nos clients sont assurément de plus en plus demandeurs de solutions vertes et ce, quelle que soit l’industrie. Dans la mesure où ils s’inscrivent eux-mêmes dans une démarche environnementale, ils attendent un certain niveau d’engagement de la part de leurs partenaires. À titre d’exemple, le Luxe est particulièrement attentif aux solutions vertes sur les premiers et derniers kilomètres en milieu urbain, les enjeux liés à ces étapes-clés de l’acheminement amènent d’ailleurs les Maisons à retravailler l’écosystème de leur supply chain de manière à être le plus Eco-responsable.



JDL : Quels sont les grands objectifs de GoGreen, le programme de responsabilité environnementale de DHL ?

D.B : La stratégie mise en place par notre groupe Deutsche Post DHL a pour ambition de réduire à zéro toutes les émissions liées à la logistique d’ici 2050. Une étape intermédiaire est fixée à 2025 avec pour objectifs de diminuer les émissions de carbone de 50% par rapport à 2007, de convertir en « propre » 70% des activités sur le premier et le dernier kilomètre, et d’intégrer des solutions vertes dans 50% de notre activité commerciale. De plus, DHL Express s’engage à certifier 80% de ses collaborateurs sur le label « GoGreen Spécialistes ». Cette certification sera obtenue à l’issue d’une formation théorique mais inclura également la réalisation d’actions concrètes en faveur de la protection du climat et de l’environnement.

JDL : Comment sont identifiés les leviers d’optimisation de l’impact écologique au sein des différents process de DHL ?

D.B : Au-delà de la certification ISO 14001 obtenue en 2006, DHL Express France s’est engagée dans  une démarche de certification ISO 50001 (ndlr. DHL Express est le 1er expressiste à avoir obtenu cette certification en 2017). Celle-ci nous permet d’analyser plus précisément les consommations pour chacune de nos activités et de déterminer des solutions pour réduire notre impact énergétique.

JDL : Concrètement, comment se traduisent ces engagements ?

D.B : Cela se traduit par des investissements dans des bâtiments plus performants avec, par exemple, notre siège Le Bourget ou notre site de Créteil certifiés Haute Qualité Environnementale ainsi que nos hubs de Bruxelles et de Leipzig.

Pour assurer la réalisation du premier et dernier kilomètre, le développement de la flotte verte de DHL Express est une priorité. Entre les triporteurs, les modèles tels que les Renault Kangoo ZE, les Nissan eNV200 et autres utilitaires électriques spécialement adaptés aux tournées urbaines – comme le Goupil ou le Colibus, fabriqués en France – DHL Express dispose de plus de 60 véhicules green en France, un chiffre qui devrait être multiplié par deux d’ici la fin de l’année prochaine. Aujourd’hui, 12 hypercentres français (ndlr. Montpellier, Nice, Strasbourg, Toulouse, Nantes, Lille, Lyon, Rennes, Rouen, Caen, Le Havre, Besançon) sont livrés en vélos ou triporteurs et DHL Express est le tout premier expressiste à desservir l’intégralité d’une ville, Nice, en 100% électrique, depuis 2017. Ces investissements sont accompagnés par une évaluation annuelle de toutes nos routes afin d’optimiser au mieux l’utilisation de nos véhicules.

JDL : Ces considérations durables s’appliquent-elles également au conditionnement – emballages et fournitures – des produits ?

D.B : Tout à fait. Le groupe DHL travaille actuellement sur des emballages 100% recyclables.

JDL : Quelles sont les dernières innovations vertes en cours chez DHL ?

D.B : Les initiatives sont nombreuses et cohérentes par rapport au projet GoGreen. En France, nous avons par exemple ouvert DistriGreen, notre première agence 100% électrique, à Paris et nous projetons de développer ce concept à Lyon et à Marseille. Aix-en-Provence, de son côté, vient de rejoindre la liste des 22 villes hexagonales desservies en utilitaires électriques. 

À un niveau plus global, DHL vient de s’engager dans un vaste programme de reforestation. Le groupe a également investi dans une flotte aérienne plus performante : de nouveaux Boeing 777, plus gros et moins polluants, permettent désormais d’optimiser les transferts intercontinentaux. Il s’agit là des avions-cargo les plus économes en carburant et les plus écoresponsables au monde ! Le premier des 14 modèles commandés vient d’ailleurs d’effectuer son vol inaugural entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient. Ces avions vont nous permettre de réduire nos émissions de 18% en moyenne.

Article rédigé dans le cadre du Salon du Luxe Paris.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici