Actualités Cosmétiques & Parfums

Dior relocalise sa rose de Granville.

Logo Dior 2019

Composante iconique du segment Soin de la maison, l’emblématique fleur renoue avec les terres d’enfance de Christian Dior.

La rose Dior

Alors que l’appétence pour les produits et les modes de fabrication locaux s’inscrit comme l’une des grandes tendances de la Beauté post-Covid, la maison Dior fait corps autour de la villa Les Rhumbs, maison familiale du couturier. À 18 kilomètres de là, à la Haye-Pesnel, la marque cultivera désormais sa célèbre rose de Granville, une création née au sein des laboratoires de la griffe et fruit de sept croisements successifs opérés à partir des roses sauvages poussant sur les falaises normandes.

Riche de huit molécules uniques, cette fleur inédite entre dans la composition de nombreux produits de la marque, notamment au sein de ses lignes de skincare.



Six hectares ont ainsi été rétrocédés à la Société Parfums Christian Dior par la Société d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural de Normandie. « Bien consciente des enjeux pour la dynamisation de l’économie locale et la création d’emplois, la Safer de Normandie a voulu, avec Dior, mettre en valeur le territoire et les savoir-faire normands tout en permettant ici de concilier la préservation d’un patrimoine culturel et celle des espaces agricoles » souligne l’organisme dans un communiqué.

Les pieds, qui seront plantés à l’automne prochain, devraient délivrer environ 15 tonnes de fleurs chaque année.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici