MENU
luxe university monaco

Annalisa Tarquini transmet l’amour du luxe à ses élèves

22 mai 2016 • Interviews • Romain

Le Monaco Symposium on Luxury 2016, organisé par l’Inseec, a fait l’objet de réflexions intéressantes autour de la recherche dans le luxe. L’évènement était aussi l’occasion de faire des rencontres uniques.

Le Journal du luxe a décidé de vous livrer les confidences d’Annalisa Tarquini, Directrice du Msc in Luxury Management à l’ IUM (International University of Monaco), groupe Inseec.

De Fendi à l’Inseec…portrait d’une italienne passionnée !

master luxe monaco

Journal du luxe : Comment avez-vous intégré l’International Unversity of Monaco (IUM) ?

Annalisa Tarquini J’ai débuté mon parcours professionnel dans le luxe à Rome il y a onze ans. Je travaillais pour la direction RH de Fendi en tant que responsable du recrutement pour l’Europe de 2005 à 2008. J’ai ensuite décidé de quitter mon poste simplement par amour pour un jeune italien qui habitait à Monaco.

université monaco

J’ai découvert l’IUM un peu par hasard à la suite d’une rencontre avec Sophie de Lorenzo en 2008, qui est aujourd’hui Directrice des Carrières et des Relations Entreprises à l’Université. Cette rencontre m’a permis de commencer à travailler dans son service.

« J’avais déjà l’habitude de travailler avec les écoles lorsque je dénichais des talents pour Fendi »

Au moment de la prise de mes nouvelles fonctions, je me présentais un peu comme la grande sœur des élèves, je devais les amener de l’université au monde réel.

Journal du luxe : Pourquoi avoir créé ce programme « luxe » et que propose-t-il ?

Annalisa Tarquini : Intégré au Groupe INSEEC depuis 2010, l’Université de Monaco propose des Licences et Masters axés sur la finance, le marketing, le management international, mais aussi le business dans le sport et sur le luxe.

Le Master en luxe est réparti en 3 pôles spécialisés : « Luxury Retail Management », « Hospitality and Event Management » et « Goods & Services Management ».

« Je m’inspire des problématiques que j’ai pu rencontrer chez Fendi »

Aujourd’hui Directrice du Master en Luxe depuis 2011, je pilote la formation « Luxury Management » en me basant sur les problématiques que j’ai pu rencontrer chez Fendi et en développant des relations proches et synergiques avec les grandes marques du luxe.

university monaco luxe

L’objectif étant qu’à termes, les étudiants aient acquis les compétences suffisantes et saisi les codes nécessaires pour se lancer dans l’univers du luxe.

La localisation atypique de l’école, en plein cœur de Monaco, en fait sa force. De par une localisation unique, les élèves de l’Université Internationale de Monaco ont la possibilité de participer aux nombreux événements de la Principauté (dont le Monaco Yacht Show et le Grand Prix de Monaco pour ne citer qu’eux).

Ils sont donc plongés dans l’univers du luxe et du service, côtoient des HNWI et se forment aux codes du luxe sur le terrain.

Transmettre sa passion : une vocation ?

Annalisa Tarquini semble avoir hérité de l’amour pour la transmission et l’enseignement de sa mère qui était institutrice en Italie.

université monaco

« Aujourd’hui, mon travail me correspond totalement. Parfois, on a l’impression de se retrouver véritablement dans ce que l’on fait et c’est le cas pour moi actuellement », souligne-t-elle.

Annalisa Tarquini souhaite se consacrer entièrement à ses élèves, c’est sa passion. En aparté, elle travaille sur un projet de thèse qui l’amène à réfléchir sur comment retenir les artisans du luxe et conserver leurs savoir-faire.

« L’objectif du corps enseignant est de guider les élèves, créer du savoir, du savoir-faire et Basta ! »

Journal du luxe : Si vous deviez résumer votre parcours en une phrase, quelle serait-elle ?

Annalisa Tarquini : Je dirais que ma devise principale est « Nothing is by chance »

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami