Actualités Fashion & Accessoires

Disparition du couturier Emanuel Ungaro.

ungaro logo

Le créateur français à l’origine de la Maison de couture du même nom, s’est éteint à Paris ce samedi 21 décembre.

Un autoproclamé « Obsédé sensuel  » de la mode.

© Ungaro

Né à Aix en Provence en 1933, ce fils de tailleur avait débuté auprès de Cristobal Balenciaga puis chez Courrèges avant de lancer sa propre griffe en 1965.

Cet « obsédé sensuel », tel qu’il aimait se décrire, se distinguait aussi bien sur les podiums de haute couture que dans le prêt-à-porter avec le lancement d’une ligne pour femmes en 1968, suivi par une ligne pour hommes. Après s’être aventurée du côté de la parfumerie ou encore de la lunetterie, la Maison est rachetée en 1996 par la famille Ferragamo. Dès 2001, Emanuel Ungaro confie à son collaborateur, Giambattista Valli, la direction artistique de la marque, avant de se retirer du monde de la mode trois ans plus tard, estimant ne plus répondre aux attentes des femmes d’aujourd’hui.



« Le style reflète une position morale et la forme crée une esthétique personnelle. Dans les deux cas, il est important de maintenir l’indépendance de la pensée et de l’action. »

Emanuel Ungaro

« Bien qu’il ait quitté sa Maison en 2004, il a continué d’inspirer sa marque et la mode internationale. Son travail restera dans toutes les mémoires comme synonyme de séduction et de flamboyance (…) et un amour des femmes et de leur sensualité », a partagé la griffe dans un communiqué officiel.

Emanuel Ungaro avait 86 ans.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici