Actualités Fashion & Accessoires

Dolce & Gabbana passe à la taille 54

dolce gabbana

La griffe italienne est la première Maison de Luxe à étendre autant la gamme de tailles de son catalogue de prêt-à-porter.

Un Luxe pour toutes les morphologies

Alors que Fenty, la nouvelle marque de luxe de LVMH opérée par Rihanna fait sensation en mettant en scène des mannequins-vitrine aux morphotypes variés dans son actuel pop-up store new-yorkais, la Maison Dolce & Gabbana a pour sa part annoncé la diversification des tailles de ses collections féminines.

Dans un communiqué transmis au quotidien britannique The Telegraph, Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont expliqué que l’extension de la gamme de tailles – qui ira désormais jusqu’au 54 – s’inscrivait comme « un hommage aux femmes, à leurs morphologies et à toutes les beautés », précisant que cette décision leur était apparue comme « naturelle ». « Nous avons toujours aimé la silhouette féminine et ce, dans toutes ses tailles et toutes ses formes » précisent les créateurs.



L’inclusivité sous toutes ses coutures…

Quelques mois après avoir provoqué la polémique suite à une campagne de communication ratée en Chine, la Maison s’offre donc ici un joli coup médiatique en faveur d’une mode pour toutes.

D&G taille 54 MODE
© Dolce & Gabbana website

Reste désormais à savoir si Dolce & Gabbana embrassera pleinement cette initiative en appliquant cette décision à toutes les pièces de leurs collections, et non à une sélection limitée. Même principe en ce qui concerne la disponibilité des produits dans les tailles les plus grandes, de nombreux e-stores de Luxe affichant très régulièrement « non disponible » pour les pièces allant au-delà du 46. À l’heure où l’inclusivité et l’authenticité comptent parmi les principaux leviers d’opportunités pour le monde du Luxe – découvrez notre nouveau Livre Blanc sur le sujet ! -, gare au size washing

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici