Business

Dior en pleine crise identitaire en Chine ?

La prolifération de contenus diffusés sur les médias sociaux ne rend pas la gestion de leur e-réputation pour les maisons de luxe. Malgré de nombreux investissements dans la communication, chaque campagne n’assure pas forcément un succès. Dior en est le parfait exemple ces derniers temps

Les nouvelles égéries Dior divisent la Chine

Les marques de luxe doivent donc innover et être toujours plus créatives, mettre en place des stratégies plus efficientes et fournir toujours plus d’efforts pour vendre leurs produits.

Dans cette optique et afin de promouvoir ses produits, la maison Dior a engagé deux égéries chinoises. Angelababy et Zhao Li Ying sont deux célèbres actrices, suivies par plusieurs millions d’abonnés, qui ont été choisies pour représenter la marque si célèbre à travers le monde. Malheureusement, celles-ci ne font pas l’unanimité et de nombreux Chinois ont vivement critiqué ces choix. 

Brian Buchwald, co-fondateur de l’agence marketing KOL à New-York a lui aussi réagi sur ces choix. Pour lui, la marque a choisi l’égérie Zhao car elle a grandi dans une zone rurale et un milieu modeste. De ce fait, un grand nombre de Chinois peuvent s’identifier à elle. Il a également ajouté que l’impact sera sûrement moins conséquent que prévu et que cette décision n’est donc finalement pas très stratégique… en effet, les fans de Zhao sont majoritairement de jeunes filles qui soutiennent leur idole sur les réseaux sociaux, mais qui n’iront certainement pas acheter des produits Dior pour témoigner de leur admiration.

#StarsinDior #AngelaBaby

Une publication partagée par Angelababy (@angelababyct) le

Les nouvelles créations de la marque Dior n’ont pas non plus rencontré un franc succès. Le style de celles-ci a été critiqué par un blogueur nommé Gogoboi, qui a comparé des pièces de la maison Dior à des pièces de la marque locale Ayilian. Comparaison très déplaisante quand on sait que la marque locale a plutôt une image “démodée” par rapport aux tendances actuelles. Malheureusement pour Dior, ce post a été lu plus de 100 000 fois et approuvé par plus de 1 000 lecteurs.


Publicité


A l’opposé, certaines personnes encouragent Dior à continuer d’innover et trouvent la maison de luxe en très bon chemin vers le succès en Chine.

 Des avis partagés, et une stratégie Dior qui reste à affiner, semble-t-il.

Une dernière campagne qui vient perturber l’identité de la maison Dior en Chine et qu’il faudra veiller à préciser rapidement afin de voir fleurir les ventes de la maison au sein de l’Empire du Milieu – aujourd’hui également appelé Empire du Milliard (depuis la publication de l’ouvrage Populations Et Société En Chine, par Pierre Trolliet).

Recherches d'internautes:

  • zhao liying
Laura

Laura Perrard est amoureuse de poésie et de prospective ! Entrepreneure et aussi proche des grandes Maisons que des startups, elle a fondé le Journal du Luxe en 2013 ainsi que le Salon du Luxe Paris (plus grande rencontre luxe professionnelle francophone). Laura intervient dans des écoles et propose des modules de formation sur l'innovation, la réputation, le branding et le digital dans le luxe. Un projet ? Une idée ? Contactez-la !





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend