Business

Comment la Génération Y achète les sacs de luxe ?

sac a main dior

La Génération Y, aussi appelée Millennials, bouscule les enjeux marketing des marques de luxe. Une étude a été menée par le NPD Group et Stylitics pour mieux saisir ses comportements pour l’achat de sacs à main.

La Génération Y consomme différemment

Les ventes de sacs à main en 2015 ont progressé de 5% par rapport à l’année précédente. Une augmentation en partie due aux achats de la génération des babyboomers selon les analystes.

En revanche, la Génération Y a eu un attrait un peu moins prononcé pour ces produits en 2015. Si l’on isole les achats des individus âgés de 18 à 34 ans, les ventes de sacs à main ont seulement augmenté de 2%.

dior sac a main blanc

Face à ce constat, NPD Group, spécialiste des études de marché, et Stylitics ont cherché à mieux saisir les logiques d’achat des consommateurs de la Génération Y.


Publicité


Un acte d’achat plus réfléchi

Selon l’étude, les Millennials auraient tendance à consommer en ayant des comportements divergents des générations précédentes.

sac à main original luxe

En effet, lorsqu’un consommateur de la Génération Y entreprend un achat, il définirait au préalable précisément les critères du produit qu’il recherche. Ce serait le cas pour 41% d’entre eux selon l’étude.

Ils passent donc davantage de temps à errer dans les rayons des magasins, mais aussi à se renseigner a priori sur le web.

Le critère de « marque » passe au second rang

Mais quelles leçons doivent tirer les enseignes de ces résultats pour leurs stratégies marketing ?

Les consommateurs de la Génération Y savent précisément ce qu’ils veulent lorsqu’ils se rendent en magasin. Ils se comportent par conséquent différemment des générations précédentes, qui elles, ont tendance à effectuer leurs achats sans s’être documentées au préalable.

bottega veneta bottega veneta

En privilégiant les options et les détails d’un sac à main, les « Millennials » porteraient ainsi moins d’attention à une marque particulière.

Il serait donc plus judicieux de concevoir un sac à main « pratique » plutôt qu’un produit axé sur l’esthétique uniquement. La Génération Y aurait également tendance à privilégier des sacs à main personnalisables.

Des constats d’ores et déjà pris en compte par Fendi qui permet de personnaliser la sangle de son sac à main, ou encore Marc Jacobs qui crée désormais des produits à taille plus petite et aux prix plus faibles.

Le saviez-vous ?

En 2015, les consommatrices américaines ont dépensé 11,5 milliards de dollars pour l’achat de sacs à main.

Romain


conference luxe paris


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend