Business

Quel avenir pour le marché publicitaire du luxe ?

Les dépenses publicitaires des groupes et marques de luxe n’ont cessé d’augmenter durant ces dernières années. Une tendance qui n’est pas prête de s’inverser selon l’agence Zenith.

Toujours plus de publicité

Les annonceurs des marques de luxe sont de plus en plus actifs. Leurs dépenses devraient augmenter de 3 % en 2016 et de 837 millions de dollars entre 2015 et 2017 selon l’étude de l’agence Zenith.

En cause le mauvais état de forme du marché du luxe en Asie et en Europe de l’Est. Pour reconquérir ces deux territoires, davantage de stratégies publicitaires sont entretenues par les marques.

pub yves saint laurent

« Le rapport montre que la publicité de luxe peut croître à des taux très différents selon les années et les pays », a indiqué Jonathan Barnard, directeur de la communication de Zenith.


Publicité


Une analyse des publicités de luxe dans 18 pays

Pour établir son rapport, l’agence s’est intéressée au marché publicitaire du luxe dans 18 pays comme la Chine, les États-Unis, la France, l’Italie, la Russie ou encore la Corée du Sud.

sean connery vuitton

Pour mieux saisir les tendances publicitaires à venir, Zenith s’est concentrée sur quelques sous-catégories du luxe telles que l’automobile, le parfum et la beauté, l’habillement et les accessoires, mais aussi les montres et le bijoux.

Le digital devient le medium préféré des annonceurs

Sans surprise le web devient petit à petit le dispositif privilégié des publicitaires. Les annonceurs des marques de luxe auraient donc tendance à délaisser la presse écrite.

Selon l’agence Zenith, en 2017 les dépenses publicitaires du luxe dans les journaux et magazines devraient chuter de 150 millions de dollars. Les dépenses à la radio, au cinéma et à la télévision devraient quant à elles se limiter à une hausse de 26 millions de dollars.

vieille publicité chanel

L’an prochain, le digital occupera 32,1% de la part du marché publicitaire du luxe contre 26,3% en 2015. Les dépenses pour la télévision représenteront 30,7% contre 32,7% l’an dernier.

Les annonceurs restent attachés au papier glacé

Même si les dépenses publicitaires dans la presse écrite diminuent, les marques de luxe continuent de voir dans ce dispositif un moyen privilégié de diffuser l’image de leurs produits.

Les annonceurs de la mode et d’accessoires ont dépensé 83% de leur budget publicitaire dans ce type de support. Ceux de l’horlogerie et de la joaillerie haut de gamme y ont quant à eux consacré 60% de leurs dépenses.

Recherches d'internautes:

  • pub st laurent
  • actualite pub St laurent retiré
  • La dernière campagne de publicité de la marque de luxe française Yves-Saint-Laurent
  • polemique pub yves saint laurent 2017
Romain


conference luxe paris




Send this to a friend