Actualités Voyages & Hôtels

« Degas Danse Dessin » rayonne au Musée d’Orsay

Exposition Musée D'Orsay

A l’occasion du centenaire de la mort de l’artiste Edgar Degas (1834-1917), le musée D’Orsay lui rend hommage jusqu’au 25 février 2018.

Le fil conducteur de l’exposition est l’ouvrage de Paul Valéry, paru en 1937 dans une édition de luxe, qui porte le nom de l’exposition : Degas Danse Dessin.

A travers cette exposition, réalisée par Leïla Jarbouai et Marine Kisiel, le visiteur est amené à traverser tout l’univers qui a mené à la création de ce livre : une véritable œuvre d’art.

Exposition Degas Danse Dessin

La visite se passe en plusieurs temps. On découvre tout d’abord la partie manuscrite de Edgar Degas, qui avait aussi un goût pour l’écriture. Des esquisses, des dessins, des peintures et enfin des sculptures rythment ensuite le parcours de la visite.


Publicité


« Le dessin n’est pas la forme, il est la manière de voir la forme. » Edgar Degas

Ces œuvres d’art sont embellies et expliquées par l’intermédiaire des descriptions et réflexions de Paul Valéry à travers la thématique du « trait et du mouvement ».

L’auteur nous raconte, de manière poétique, la personnalité de son ami Edgar Degas et de son art.

Le trait du mouvement

Le trait de crayon de Degas est décrit par Paul Valéry comme une ligne particulière et représentative du mouvement.

Sa principale source d’inspiration fut, dans un premier temps, la danse classique et les petits rats de l’Opéra de Paris. Leur grâce, leur posture et surtout leur légèreté lorsqu’elles dansent, ont fait naître les œuvres très connues aujourd’hui d’Edgar Degas, comme la célèbre petite danseuse de Degas exposée en 1881.


Les chevaux ont également été une source d’inspiration pour Degas. Il aimait admirer les courses de chevaux dans les hippodromes pour trouver le trait de la rapidité de leur mouvement.

Le livre de Paul Valéry présente 26 gravures de Degas. Pour chacune des créations de l’artiste du XIXème siècle, Paul Valéry analyse le mouvement qui préside ses dessins et nous donne un visage nouveau de Degas. Par exemple, l’auteur décrit les tutus des danseuses comme des méduses qui flottent dans l’air. Il décrit aussi son ami comme le peintre de l’apesanteur.

Découvrez cette exposition « mouvementée » au musée d’Orsay jusqu’au 25 février et le 8 février pour la nocturne de 18h à 23h autour de conférences, performances, concerts et d’ateliers de dessins.

clemencew





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe


Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend