Actualités Joaillerie & Horlogerie

Bagues d’homme, une exposition-voyage à travers les genres

Bagues

Chevalière en or massif, bague pontificale ou royale ornée de pierres précieuses ou simple alliance, la bague pour homme peut revêtir plusieurs formes jusqu’à devenir un symbole fort de virilité et de puissance.

Yves Gastou s’associe à Van Cleef & Arpels

Quand certains veulent en porter pour célébrer un événement, à l’instar d’Antoine Griezmann et de son envie d’obtenir une bague de champion du monde, d’autres la portent pour rappeler la grandeur de l’évêque à qui l’on baise la main à la fin d’une messe, comme Yves Gastou, antiquaire et collectionneur. Fasciné par ce monde « d’hommes qui ont le droit de porter des bijoux », il développe dès l’adolescence une passion pour ces ornements pourtant très décriés par la gente masculine à l’époque. Le résultat de cette rébellion adolescente ? 669 bagues, collectées depuis plus de 30 ans, et exposées en ce moment à l’Ecole des arts joailliers de Paris en collaboration avec la Maison Van Cleef & Arpels.

La bague à travers les genres

L’androgynie a la cote ! L’expression « se donner un genre » n’a jamais eu une connotation aussi négative et assumer sa part de féminité devient un atout majeur pour l’homme moderne. Yves Gastou évoque avec nostalgie l’époque de la cour de François 1er où les hommes étaient parés de leurs plus beaux atours. Du collier de perles en passant par le bracelet, le seul bijou qui est resté, aujourd’hui encore, généralement accepté pour les hommes est la bague. Chez les rappeurs ou les champions de NBA mais aussi chez les bikers ou plus simplement en tant qu’alliance, l’ornement a traversé les époques pour devenir un gage de richesse et de respect entre les individus. Pourtant, le rejet du superflu hérité de la Révolution rend souvent difficile le port de bijoux pour les hommes. Yves Gastou confie même que certains hommes d’affaires lui achètent des bagues pour ne jamais les porter, simplement par honte du regard des autres durant un conseil d’administration, par exemple…


Prochain événement Journal du luxe


La bague à travers les époques

Selon les époques, la bague change de signification ou de forme mais reste un élément de classe et de prestige. Si, vers la fin du Moyen-Age, les bijoux masculins étaient considérés comme les accessoires des faibles –  comprendre, de ceux qui ne partent pas au combat -, cette vision a été effacée par le siècle des Lumières et les écrits de Voltaire ou Rousseau. Après la Révolution, les bagues d’homme sont considérées comme appartenant à l’Ancien Régime et sont de nouveau rejetées. Ce n’est qu’au XIXème siècle que le bijou refera timidement son apparition. Aujourd’hui entre bling bling à outrance et honte d’assumer sa féminité, où se placer en tant qu’homme élégant ? Vous en saurez plus en assistant à cette exposition !

Bagues d’Homme, collection Yves Gastou
Du 5 octobre au 30 novembre à l’Ecole des Arts Joailliers
31 rue Danielle Casanova, Paris 1er
Entrée libre

Alexandre





festival luxeee



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend