Business

USA : Ferragamo misera toujours sur le made in Italy

sac homme ferragamo

Salvatore Ferragamo a révélé une hausse de son chiffre d’affaires pour l’année 2016. La marque de mode italienne compte poursuivre sur cette lignée et ne s’inquiète pas des taxes mises en place par Donald Trump aux USA.

Ferragamo voit son chiffre d’affaires augmenter en 2016

L’année 2016 a été fructueuse pour Salvatore Ferragamo. La Maison italienne n’a pas révélé de données chiffrées mais indique que ses résultats ont été bons l’an dernier.

ferragamo marche usa
ferragamo.com

Un constat qui incite son nouveau PDG Eraldo Poletto à définir de nouvelles ambitions pour 2017. “Il y a beaucoup d’espace pour croître. […] Le groupe est en train de changer de vitesse à tous les niveaux opérationnels”, a indiqué le successeur de Michele Norsa.

Salvatore Ferragamo avait engagé une importante restructuration en 2016. Outre le départ de son PDG, la marque avait décidé de débaucher son ancien directeur artistique Massimiliano Giornetti.


Publicité


eraldo poletto
Eraldo Poletto, PDG de Salvatore Ferragamo

Pour lui succéder, trois nouveaux talents avaient intégré les rangs de la Maison italienne. Fulvio Rigoni avait alors pris les rênes de la direction artistique pour les collections femme, le français Guillaume Meilland est devenu directeur créatif pour les lignes homme. Paul Andrew est lui chargé d’imaginer le design des chaussures de Ferragamo.

Eraldo Poletto continuera d’insuffler le made in Italy aux USA

Malgré l’apparition de taxes à l’importation des produits de luxe aux États-Unis, Eraldo Poletto ne compte pas flancher. Le PDG de Salvatore Ferragamo est déterminé à poursuivre la création de ses produits made in Italy.

Par la mise en œuvre de ces taxes, Donald Trump vise à contraindre les marques à venir s’implanter aux États-Unis. Une annonce qui ne semble pas inquiéter Eraldo Poletto. Le PDG de Ferragamo a indiqué au New York Times qu’il n’envisagerait pas de déplacer sa production aux USA.

ferragamo etats unis
ferragamo.com

Il compte bien poursuivre sa stratégie axée sur le made in Italy tout en comptant sur un équilibre naturelle de l’économie mondiale.

Espérons pour les affaires de Salvatore Ferragamo que cette stratégie soit la bonne. Les États-Unis constituent en effet le marché le plus important de la marque de luxe italienne.

Romain





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici

Send this to a friend