MENU
Ferrari 250 GT California Spider

La Ferrari 250 GT California Spider, vendue pour 14,2 millions d’euros

15 février 2015 • Automobiles & Moteurs • Lucie

La mythique Ferrari 250 GT California Spider 1961, l’une des pièces maîtresses de la collection Baillon, vient d’être vendue au prix de 14,2 millions d’euros lors d’une vente aux enchères Artcurial.

 

Vente record de la Ferrari 250 GT California Spider

Vendredi 6 février dernier, une pièce iconique de l’écurie Ferrari, la 250 GT California Spider 1961, a été vendue pour 14,2 millions d’euros hors frais, lors d’une vente aux enchères Artcurial. L’automobile mythique dépasse ainsi les estimations réalisées avant l’événement, s’échelonnant entre 9,5 et 12 millions d’euros.

Au cours des années 60, le bolide a appartenu à l’acteur Alain Delon.

Organisée au sein du salon Rétromobile, la vente aux enchères a suscité les passions de nombreux amateurs de moteurs, la plupart des articles présentés ayant été vendus trois ou quatre fois plus chers que leur prix d’estimation.

 

Ferrari 250 GT California Spider

 

Baillon, les origines d’une collection de prestige

Aujourd’hui internationalement reconnue, la collection Baillon de Ferrari puise ses origines auprès d’un transporteur des Deux-Sèvres, à Niort : Roger Baillon. Ce passionné d’autos anciennes avait réussi à composer, au fil des années, une collection des plus impressionnantes. Celle-ci réunissait de nombreux modèles uniques de marques de prestige dont Bugatti, Talbot, Delahaye, Delage ou encore Hispano-Suiza.

Ces derniers ont cependant été conservés sous de simples hangars, n’étant pas tous étanches et leur faisant subir les intempéries des saisons.

Peu avant la vente de la Ferrari 250 GT, son ancienne voisine de collection, la Maserati E6G Grand Sport de 1956, avait été vendue pour 1,72 million d’euros, alors qu’elle avait été estimée entre 800 000 et 1,2 million d’euros.

 

Ferrari 250 GT Artcurial

 

Une vente aux enchères record avait déjà été organisée durant l’été 2014 à l’occasion du Festival of Speed de Goodwood, au cours duquel une Ferrari 375 Plus 1954 avait été cédée au prix de 18,3 millions de dollars.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami